11/24/2022
 7 minutes

Les cinq montres de luxe dans lesquelles investir en 2023

Par Jorg Weppelink
Vacheron-Constantin-2-1

Si l’on achète généralement une montre pour la porter au poignet, on voit depuis une dizaine d’années un nombre croissant de personnes investir dans les montres pour en tirer un revenu supplémentaire. L’univers des montres mécaniques de luxe offre en effet la possibilité de gagner une bonne plus-value si vous savez où placer votre argent. En 2022, cependant, les prix de certaines des montres les plus populaires sont à la baisse ; la plus-value tant espérée n’est plus assurée. Les montres qui ont été le plus durement touchées sont la Royal Oak d’Audemars Piguet et les Nautilus et Aquanaut de Patek Philippe.  

Doit-on en conclure que ces garde-temps ne sont plus un bon investissement ? Je m’abstiendrai en effet d’acheter une de ces pièces pour le moment, surtout si vous attendez un retour sur investissement assez rapide. Si vous n’êtes pas pressé, vous pouvez toujours en acheter une et observer l’évolution de son prix. Pour la liste qui suit, cependant, nous avons sélectionné cinq montres qui ont la cote et dont la tendance haussière devrait se poursuivre en 2023. Si vous recherchez une sélection de modèles Omega ou Rolex, nous avons rédigé deux articles à part pour ces marques ; cet article se concentrera sur des montres d’autres marques. 

1. IWC Ingenieur SL « Jumbo » Ref. 1832

The IWC Ingenieur SL "Jumbo"
IWC Ingenieur SL « Jumbo »

Nous commençons avec la troisième création de Gérald Genta de la célèbre trilogie des montres de sport Genta. L’IWC Ingenieur SL « Jumbo » réf. 1832 a été présentée en 1976, la même année que la Nautilus de Patek Philippe. L’Ingenieur de Genta était une interprétation moderne et géniale de la montre d’ingénieur d’IWC, lancée pour la première fois dans les années 1950. Genta a créé une montre dont le concept correspondait parfaitement au profil de l’ingénieur. Boîtier rond de 40 mm, bracelet intégré. Pour sa trilogie, Genta a joué avec les formes : octogonale pour la Royal Oak, carrée pour la Nautilus, ronde pour l’Ingenieur – la symétrie est de mise pour des montres de sport modernes ! 

L’IWC Ingenieur n’était pas aussi fine que l’Audemars Piguet Royal Oak et la Patek Philippe Nautilus. De fait, le boîtier est doté d’une construction anti-magnétique qui protège la montre des champs magnétiques puissants. À l’intérieur du boîtier, IWC a équipé la montre du calibre IWC 8541ES (également anti-magnétique) et à remontage automatique. La magie de l’Ingenieur se révèle également sur la face avant de la montre, proposée avec un cadran noir ou gris, présentant un motif inspiré du papier millimétré. Ce motif confère au cadran une superbe texture et une profondeur qui illustre à merveille l’histoire de l’Ingenieur. Si vous achetez une IWC Ingenieur SL « Jumbo » réf. 1832, vous achetez une pièce unique de l’histoire de l’horlogerie. Même si elle est loin d’être aussi populaire que la Royal Oak et la Nautilus, elle est une partie de l’héritage de Genta. Les prix de l’Ingenieur débutent à environ 28 000 € et peuvent atteindre 35 000 €. Compte tenu de son histoire et du patrimoine qu’elle porte, les prix devraient continuer à augmenter au fil du temps. 

2. Patek Philippe Ref. 5172G Chronograph

The Patek Philippe ref. 5172G chronograph
Patek Philippe ref. 5172G chronograph

Tandis que les prix astronomiques de la Nautilus et de l’Aquanaut de Patek Philippe redescendent lentement dans des sphères plus abordables, ces dernières constituent pour l’instant des investissements incertains. Mais Patek Philippe a d’autres modèles tout aussi étonnants et populaires auprès des investisseurs. La Patek Philippe réf. 5172G Chronographe en est un. La 5172G est célèbre parmi les amateurs de Patek qui affectionnent le caractère plus classique de la marque. Lancée en 2019, il s’agit d’un chronographe en or blanc avec un cadran bleu nuit et un bracelet cuir. Cette année, la marque a présenté une deuxième version de cette référence qui arbore également un boîtier en or blanc et des coloris moins conventionnels : le cadran est d’un charmant rose saumon et le bracelet brun. Pour cet article, nous nous concentrerons sur le modèle sorti en 2019, dont les performances sont très bonnes. 

Le boîtier de 41 mm en or blanc de la montre présente une épaisseur de 11,45 mm, ce qui en fait un chronographe assez fin et très facile à porter. La montre est pourvue d’un verre saphir en forme de boîte sur le devant du boîtier et d’un fond en verre saphir qui laisse entrevoir le superbe calibre manuel Patek Philippe CH 29-535 PS. Ce calibre est une véritable œuvre d’art et se révèle non moins captivant que l’avant de la montre. À ce propos, la montre présente un cadran verni bleu avec des chiffres arabes appliqués en or blanc. Détail qui parlera aux amateurs chevronnés : le style des poussoirs du chronographe s’inspire de la légendaire Patek Philippe 1463 « Tasti Tondi » des années 1950. La montre est livrée avec un bracelet en cuir bleu assorti. Le résultat est une belle pièce d’horlogerie, fortement inspirée par une esthétique traditionnelle à laquelle la couleur confère une touche de modernité. Les prix de la 5172G ont augmenté progressivement au fil du temps et se situent entre 70 000 et 85 000 € environ. 

3. Breitling Navitimer 806 1959 Re-Edition

The Breitling Navitimer 806 1959 Re-Edition
Breitling Navitimer 806 1959 Re-Edition

Notre prochaine montre est la Breitling Navitimer 806 1959 Re-Edition. Ce remake moderne de la Navitimer 806 classique est un garde-temps tout à fait remarquable dont la sortie en 2019 a été saluée par beaucoup d’éloges. La plupart d’entre vous connaissent la Navitimer – la montre avec la règle à calcul et le cadran Reverse Panda. Cependant, pendant les dix premières années où elle a été produite, la montre présentait un cadran entièrement noir, des cadrans secondaires noirs et seulement un anneau blanc sur le pourtour. Ces garde-temps sont ainsi connus comme les modèles « All Black ». Breitling a décidé de rééditer ce modèle classique de 1959 avec des caractéristiques très similaires à celle de la montre originale. 

La montre est dotée d’un boîtier en acier inoxydable de 40 mm, d’une épaisseur de 12,86 mm et de 22 mm d’entre-corne, soit les mêmes dimensions que le classique vintage de 1959. En outre, les designers de Breitling ont veillé à ce que la lunette de la montre comporte 94 perles, comme l’original. La différence principale est à chercher du côté technique : la nouvelle version est dotée d’un mouvement moderne Breitling B09. Il vient remplacer l’emblématique Venus 178 qui animait la montre originale. Breitling a produit un total de 1 959 pièces de ce superbe remake en édition limitée. Inutile de dire qu’elles se sont vendues comme des petits pains. Fin 2021, on a vu le prix d’une de ces montres grimper en flèche et le niveau global n’est que légèrement redescendu en 2022. Comme il s’agit d’une édition limitée (une très belle de surcroît), je mise sur une augmentation continue de sa valeur.  

4. Girard-Perregaux Laureato 42 Infinity Edition

The Girard-Perregaux Laureato
Girard-Perregaux Laureato

Si vous connaissez l’histoire des montres de sport modernes à bracelets intégrés, vous avez très probablement entendu parler de la Laureato de Girard-Perregaux. Le nom Laureato est apparu pour la première fois en 1975, un an avant l’arrivée de la Nautilus et de l’Ingenieur de Genta. La Laureato était une montre de sport moderne avec un boîtier très fin, une lunette octogonale en relief et un bracelet intégré. La plus grande différence avec la trilogie de Genta était le mouvement à quartz, ce qui la rendait très populaire parmi les amateurs de montres de l’époque. Dans les années 1970, les montres à quartz faisaient fureur et la Laureato de Girard-Perregaux s’est rapidement fait un nom. La collection Laureato actuelle a été présentée en 2016 et s’inspire clairement du modèle original. 

La Girard-Perregaux Laureato 42 Infinity Edition est limitée à 188 exemplaires et a été créée pour le détaillant allemand de bijoux Wempe. La montre est munie d’un boîtier de 42 mm de diamètre et de seulement 10,7 mm d’épaisseur, ce qui la rend agréable à porter et élégante. À l’intérieur du boîtier, la marque a équipé la montre d’un mouvement automatique interne GP01800-1404. Ce qui distingue cette Laureato des autres modèles, c’est qu’elle est dotée d’un superbe cadran en onyx noir. Alors que les modèles ordinaires présentent un motif « Clou de Paris » sur leur cadran, ce cadran noir profond est tout simplement renversant. Inutile de vous dire que les 188 exemplaires sont épuisés. Le prix de détail au moment de son lancement en 2020 était de 14 000€, et les prix pratiqués actuellement se situent entre 17 000 et 20 000 € environ. Compte tenu de son statut d’édition limitée et de ses belles lignes, j’imagine que son prix augmentera progressivement avec le temps.  

5. Vacheron Constantin Overseas 4500V Brown Dial

The Vacheron Constantin Overseas 4500V
Vacheron Constantin Overseas 4500V

Vous avez probablement déjà entendu parler de la Vacheron Constantin Overseas – il s’agit d’une des usual suspects que je mentionnais déjà sur la liste des montres dans lesquelles investir l’an dernier. Si ses prix ont augmenté pendant un certain temps, la tendance est désormais à la baisse. Si vous ne connaissez ni la marque ni la montre, voici une petite piqûre de rappel : Patek Philippe Audemars Piguet et Vacheron Constantin forment la « Sainte Trinité » de l’horlogerie suisse. Vers qui d’autre se tourner pour trouver une montre de sport de luxe moderne et sophistiquée en acier inoxydable ? L’Overseas de la marque s’inspire de la Vacheron Constantin 222 des années 1970, qui a fait un retour en force au début de l’année dans une version moderne entièrement dorée. Bien qu’il s’agisse bien sûr d’une montre à surveiller, l’Overseas est la version moderne de la montre de sport de la marque. 

La Vacheron Constantin Overseas 4500V est une concurrente directe de la Nautilus et de la Royal Oak, et sa popularité n’a cessé de croître au cours des dernières années. Les prix de cette montre sont loin d’atteindre les niveaux de ses concurrents de légende. Tout comme pour ces derniers, les versions actuellement disponibles de l’Overseas ont connu une baisse de prix. Il existe toutefois une version spéciale qui reste chère et qui le restera probablement, car elle est sortie de la chaîne de production : la version à cadran brun de l’Overseas 4500V n’a été produite qu’une seule année, de 2016 à 2017. Le cadran brun foncé ajoute une note d’individualité à la montre qui la distingue très clairement de ses homologues. Cette montre au supplément d’élégance n’a pas son égale dans la catégorie des montres de sport modernes en acier inoxydable avec bracelet intégré. Les prix de la version à cadran brun commencent juste au-dessus de 40 000 € et atteignent un peu plus de 65 000 €. Comme les pièces à vendre ne sont pas légion et que le cadran brun n’est plus disponible, cette version de la magnifique Overseas 4500V est susceptible de s’apprécier de manière significative. 

Voilà qui conclut notre liste de cinq montres de luxe qui pourraient constituer d’excellents investissements en 2023. Sur ce, n’oubliez pas votre carte de crédit et bonne recherche ! 


À propos de l'auteur

Jorg Weppelink

Bonjour, je m'appelle Jorg et j'écris des articles pour Chrono24 depuis 2016. Ma collaboration avec Chrono24 a cependant commencé plus tôt, lorsque j'ai commencé …

À propos de l'auteur

Zoom sur

Patek-Philippe-Nautilus-2-1
Audemars Piguet
 7 minutes

Les cinq montres les plus rentables à acheter en 2022

Par Jorg Weppelink
5-Rolex-Invest-2-1
Rolex
 6 minutes

Top 5 des Rolex dans lesquelles investir en 2022

Par Jorg Weppelink
Rolex-Datejust-2-1
Rolex
 6 minutes

Les 5 Rolex les plus abordables

Par Jorg Weppelink
Patek-Philippe-Nautilus-2-1
Audemars Piguet
 7 minutes

Les cinq montres les plus rentables à acheter en 2022

Par Jorg Weppelink
5-Rolex-Invest-2-1
Rolex
 6 minutes

Top 5 des Rolex dans lesquelles investir en 2022

Par Jorg Weppelink
Rolex-Datejust-2-1
Rolex
 6 minutes

Les 5 Rolex les plus abordables

Par Jorg Weppelink