03/29/2024
 5 minutes

Les meilleurs garde-temps pour 24 000 € : la collection de montres parfaite de Donato en 2024

Par Donato Emilio Andrioli
ONP-929-Donatos-Uhrensammlung-2024-2-1

La collection de montres de Donato pour 24 000 €

Bien que je n’aie découvert les montres mécaniques qu’en 2019, je me considère déjà comme collectionneur (en début de carrière, certes). Et en tant que tel, posséder une Rolex Day-Date fait partie de ces rêves qui m’animent depuis le premier jour. Mais avouons-le, un budget de 24 000 € ne me mènera guère loin et il me faudra écrire encore une flopée d’articles pour faire de ce rêve une réalité. Concentrons-nous donc sur la collection parfaite pour le budget qui m’est (fictivement) alloué. C’est un plaisir pour moi de me consacrer à cet exercice : en effet, je possède déjà toutes les montres que je vais vous présenter et chacune occupe une place particulière dans ma vie.

Une montre pour la vie : la Rolex Datejust 41 réf. 126334 – 11 000 €

Lorsque j’ai acheté ma Rolex Datejust 41 en 2021, je la considérais comme une sorte de « seconde Rolex » qui viendrait côtoyer ma Submariner et que je ne sortirais de son coffret que pour des occasions particulières. Cela tient probablement à plusieurs choses : le fait que j’ai déployé de réels efforts pour mettre la main dessus et que j’y ai mis un prix qui, en 2021, était légèrement supérieur à celui du marché. Peut-être est-ce également dû au fait que son style, dans l’ensemble, me convienne à 200 %. Une fois dans ma collection, la Rolex Datejust 41 y est vite passée au rang de pièce-maîtresse.

Meine Uhr fürs Leben: Rolex Datejust 41, Ref.126334.
La montre de ma vie : la Rolex Datejust 41, réf. 126334

Vous voyez sûrement où je veux en venir : ma « seconde Rolex » est devenue la montre de ma vie. Je porte cette montre presque tous les jours et dans toutes les situations : la polyvalence parfaite. Robuste comme une montre de sport et élégante comme une montre de soirée. La lunette cannelée en or blanc ne manque jamais de me faire sourire. Elle remplit à mes yeux tous ses devoirs de montre de luxe : elle brille, elle scintille, elle irradie de joie de vivre. Sous la manche d’un pull ou la manchette d’une chemise, son éclat la rappelle toujours à mon bon souvenir.

Malgré son côté bling-bling, la version que j’ai choisie n’est pas vraiment spectaculaire. Cadran blanc, index bâtons et bracelet Oyster en partie poli. Ce n’est pas la variante la plus extravagante de la Datejust, mais elle est certainement intemporelle. Parfaite pour se faire une place pérenne dans ma collection.

Voyage dans le temps : la Tudor Black Bay 54 – 3 700 €

La Tudor Black Bay 54 est une montre que je porte très souvent et qui occupe une place de choix dans ma collection. Pourtant, au moment de la sortie de cette nouvelle montre de plongée, j’ai eu une première réaction plutôt… mitigée. Je ne comprenais pas pourquoi Tudor sortait une nouvelle Black Bay 58, mais plus petite. Puis j’ai eu l’occasion de voir la montre de mes yeux vu et de la passer au poignet.

Je ne fais pas partie de ces acheteurs impulsifs, et pourtant, si j’avais pu, j’aurais immédiatement acheté la Tudor Black Bay 54. Malheureusement, quelques jours seulement après son lancement, elle était déjà en rupture de stock. Les mois passèrent et je portais de nouveau régulièrement ma Tudor Black Bay 58. J’en avais presque oublié la félicité que j’avais ressentie en essayant la Tudor Black Bay 54. Et puis, en juin 2023, par le hasard d’un passage impromptu en boutique, je la vis. L’occasion était trop belle.

Die Tudor Black Bay 54 ist die perfekte Vintage-Taucheruhr.
La Tudor Black Bay 54 est la montre de plongée vintage idéale.

Cette petite montre de plongée réussit à mes yeux le grand écart entre vintage et modernité. Elle semble tout droit débarquée des années 1950, mais des éléments comme le cadran soleillé satiné et la nouvelle boucle T-Fit confèrent à la Tudor Black Bay 54 un look frais et moderne. À la lumière du soleil, le cadran se fait le point de mire de la montre : alors que les montres de plongée d’inspiration vintage avec un cadran noir mat paraissent parfois ternes et démodées, la Tudor Black Bay 54 ressemblerait presque à une montre-bijou. Vous l’aurez compris, j’aime les montres qui brillent et qui scintillent.

Une légende horlogère revisitée : l’Omega Speedmaster Professional réf. 310.30.42.50.01.001 – 6 000 €

S’il vous est déjà arrivé, comme moi à l’instant, de recopier la référence d’une montre Omega, vous savez que la marque ne sait pas référencer ses modèles avec simplicité. En revanche, ce que l’horloger biennois sait très bien faire, ce sont des montres intemporelles porteuses d’une grande histoire. À cet égard, la montre historique par excellence est sans nul doute l’Omega Speedmaster Professional Moonwatch.

Die Omega Speedmaster Professional ist die Traumuhr jedes Nasa-Fans.
L’Omega Speedmaster Professional, la montre de rêve de tout fan de la NASA.

Vous vous intéressez un tant soit peu à la conquête spatiale ? Il ne vous aura donc pas échappé qu’il existe une montre qui s’est déjà promenée dans l’espace, qui a déjà atterri six fois sur la Lune et qui a sauvé toute une équipe d’astronautes d’une mort certaine. Tout fan de la NASA qui se respecte se doit d’en posséder un exemplaire ! La légendaire Moonwatch faisait déjà partie de ma collection en 2019, pour la quitter peu de temps après. Quand bien même son histoire m’a toujours fasciné, l’avant-dernière version avait triste mine à mon poignet. Trop stricte, trop grise, et, pour des raisons que j’ai oubliées, je n’avais pas choisi la version avec le verre hésalite (et j’aurais dû).

L’arrivée de la nouvelle référence devait cependant changer la donne : cadran à degrés, un bracelet nettement perfectionné, un fermoir superbement conçu et un cadran plus foncé aux nombreuses facettes, fort agréable à regarder. Sans parler de la nouvelle technique offerte par le mouvement METAS ! Dans le sillage de la vogue des MoonSwatch en 2022, j’ai fini par craquer et par ajouter une nouvelle Moonwatch à ma collection, et c’est une décision que je ne regrette toujours pas deux ans plus tard. Je la porte régulièrement et je ne compte pas m’en séparer de si tôt. J’aime particulièrement le côté évolutif de l’Omega Speedmaster : sur un bracelet en acier, elle est d’inspiration vintage et classique, alors que sur un bracelet Velcro, elle est joliment ludique.

Le bracelet que je préfère est toutefois l’original en nylon noir, qui donne à la Speedy un aspect plus moderne et fait ressortir son caractère technique. Fan de la NASA, j’ai évidemment (cette fois-ci) opté pour le verre hésalite. Pour ceux qui font le choix de la modernité, il est bien sûr possible d’opter pour la variante en cristal de saphir, un peu plus chère. La Moonwatch actuelle est pour moi la meilleure Speedmaster de tous les temps et une montre qui ne doit pas manquer dans ma collection idéale pour 24 000 €.

Et voilà : ma collection parfaite de montres de 2024 pour un budget maximum de 24 000 €. Elle est variée et contient trois des plus belles montres que le monde horloger a à offrir actuellement. Avec un petit plus : les trois montres ont une valeur très stable. Même si je ne pense pas à l’éventuel retour sur investissement lorsque je choisis mes montres, c’est une certaine sécurité de savoir qu’elles conservent leur valeur. Juste au cas où l’une des trois perdrait un peu de sa magie…


À propos de l'auteur

Donato Emilio Andrioli

Ma grande passion pour les montres est née lorsque j'ai acheté ma toute première montre mécanique, la Tudor Black Bay 41. Les icônes de longue date aux histoires exaltantes me fascinent tout particulièrement.

À propos de l'auteur

Derniers articles

IWC-2-1
05/17/2024
Guide horloger
 4 minutes

IWC Schaffhausen : élégance intemporelle, précision suisse

Par Donato Emilio Andrioli
Rolex-vs-Cartier-2-1
05/15/2024
Guide horloger
 5 minutes

Cartier vs. Rolex : le joaillier peut-il battre la couronne ?

Par Jorg Weppelink
Sinn-2-1
05/08/2024
Guide horloger
 6 minutes

Notre avis sur la montre d’aviateur Sinn 103 St Ty Hd

Par Sebastian Swart