09/29/2023
 7 minutes

Rolex Sea-Dweller vs. Rolex Submariner : les reines de la plongée

Par Jorg Weppelink
2-1-vs-Model

La Rolex Submariner a été pendant des années LA montre de luxe par excellence et n’a rien perdu de son statut légendaire. Souvent éclipsée des discussions, la Rolex Sea-Dweller constitue cependant une alternative intéressante si son poids et sa taille ne vous dérangent pas. Découvrez les caractéristiques de ces deux garde-temps remarquables dans notre comparatif Rolex Submariner vs Rolex Sea-Dweller.

Les origines

La Rolex Submariner a été lancée en 1954. S’il ne s’agit pas de la première montre de plongée professionnelle moderne (la Blancpain Fifty Fathoms avait été lancée l’année précédente), elle est devenue la norme pour les plongeurs contemporains. Aujourd’hui encore, la Submariner reste une référence en matière de design pour cette catégorie de montres – même si son diamètre a été modifié et que son design a été modernisé au fil des ans. L’association du boîtier Rolex Oyster à un cadran noir et à une lunette de plongée unidirectionnelle noire a toutefois été conservée. Si les premiers modèles étaient étanches à 100 mètres (10 bars, 328 pieds), l’étanchéité a rapidement été améliorée pour passer à 200 mètres (20 bars, 656 pieds) : cette valeur particulièrement impressionnante pour le milieu des années 1950 a contribué à la réputation de la Submariner en tant qu’accessoire de plongée fiable. Je vous invite à consulter cet article pour en savoir plus sur l’histoire de la Submariner.

The Rolex Sea-Dweller is the Submariner's bigger, bulkier, more professional brother.
Plus volumineuse et disposant d’équipements plus professionnels, la Rolex Sea-Dweller est la grande sœur de la Submariner.

Quelle était donc l’objectif poursuivi par Rolex avec le lancement de Sea-Dweller ? La Submariner était une montre de plongée parfaitement compétente, mais Rolex souhaitait proposer aux professionnels un garde-temps capable de résister à des profondeurs plus élevées. La Submariner n’était malheureusement pas adaptée à cette utilisation en raison d’un léger problème : une fois les plongeurs remontés à la surface, le verre de la montre se détachait en effet souvent dans la chambre de décompression. La Sea-Dweller a été dotée d’une valve d’échappement à hélium afin de résoudre ce problème. Avec sa construction générale plus robuste et son verre plus épais, la Sea-Dweller était capable d’atteindre une profondeur de 610 mètres (61 bars, 2 000 pieds), des performances environ trois fois supérieures à celles de la Submariner. Cette grande sœur plus professionnelle a fait son entrée dans le catalogue de Rolex en 1967.

Spécifications techniques de la Submariner par rapport à la Sea-Dweller

Au fil des années, Rolex a considérablement amélioré les caractéristiques de ces deux montres. Une chose n’a toutefois pas changé : à la Sea-Dweller colle toujours l’étiquette de grande sœur sérieuse de la Submariner. Les deux références sont dotées d’un boîtier de 40 mm (celui de la Sea-Dweller a toujours été plus épais), équipé d’une valve d’échappement à hélium et d’un verre plus épais dépourvu de la lentille cyclope caractéristique de la marque. La raison ? La lentille cyclope étant collée au verre, elle était tout simplement vouée à se décoller à partir d’une certaine profondeur. Les versions modernes des montres présentent cependant de nettes différences. Jetons un coup d’œil aux spécifications des modèles actuels.

Rolex Submariner Rolex Sea-Dweller
Référence Submariner réf. 124060 ou Submariner Date réf. 126610LN 126600
Taille du boîtier 41 mm 43 mm
Lunette Insert en céramique Cerachrom Insert en céramique Cerachrom
Cadran Cadran noir avec texte blanc Cadran noir avec texte blanc et rouge
Étanchéité 300 mètres/984 pieds 1 220 mètres/4 000 pieds
Mouvement Calibre automatique Rolex 3230, calibre 3235 sur la version avec date Calibre automatique Rolex 3235 sur la version avec date
Bracelet Bracelet Oyster en acier inoxydable avec fermoir de sécurité Oysterlock et système de rallonge Rolex Glidelock Bracelet Oyster en acier inoxydable avec fermoir de sécurité Oysterlock et système de rallonge Rolex Glidelock
Prix 8 950 € (réf. 124060) or 10 100 € (ref. 126610LN) 13 000 €

Profondeur de plongée et valve d’échappement à hélium

La plus grande différence entre ces garde-temps est leur étanchéité. La Sea-Dweller peut en effet parcourir sous l’eau une distance trois fois supérieure à celle de la Submariner grâce à la construction de son boîtier. Le boîtier de la réf. 126600 mesure 43 mm de diamètre, 15,1 mm d’épaisseur et 50,4 mm « lug-to-lug ». Il est équipé d’une valve d’échappement à hélium permettant aux molécules d’hélium pouvant s’accumuler au cours d’une plongée d’être évacuées en toute sécurité du boîtier de la montre avant que la pression interne ne monte trop et n’atteigne un point qui risque de causer des dommages. Contrairement aux croyances, la présence d’une valve d’échappement à hélium n’augmente pas forcément l’étanchéité d’un garde-temps. Mis à part ce petit détail, la Sea-Dweller est une montre imposante et massive qui ne conviendra pas à tous les poignets.

It goes down to 300 meter: the Rolex Submariner.
La Rolex Submariner peut descendre jusqu’à 300 mètres (984 pieds).

La dernière génération de la Submariner est plus petite (41 mm), avec un profil nettement plus fin (12 mm d’épaisseur et un lug-to-lug de 47,6 mm). Ce garde-temps convient ainsi à une plus grande variété de poignets et est globalement plus confortable à porter : dans un duel contre la Sea-Dweller, il est donc logique que la Submariner soit plus populaire auprès du public visé par Rolex. Et pour être honnête, l’étanchéité accrue qu’offre la Sea-Dweller ne sera pas d’une grande utilité dans la pratique vu que la majorité des acheteurs ne mettront pas un pied (ou plutôt un poignet) dans l’eau.

Puisque nous abordons ce sujet, vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les montres de plongée doivent être équipées d’une valve d’échappement à hélium ?

Lunette et inserts en céramique

La Sea-Dweller et la Submariner sont toutes deux dotées d’une lunette avec insert Cerachrom noir, la céramique brevetée de Rolex. Un insert en céramique possède deux avantages principaux : il ne se décolore pas au fil du temps et est plus robuste et plus résistant aux chocs ainsi qu’aux rayures. Les amateurs de Rolex anciennes ont toutefois tendance à dénigrer les inserts Cerachrom, estimant qu’ils ne possèdent pas le charme des inserts d’origine. Ces derniers sont en effet réalisés en aluminium et leur patine vient ajouter une touche vintage qui se reflète souvent dans le prix de vente.

Les deux versions actuelles sont dotées d’un insert en céramique leur conférant un aspect plus brillant.

Bracelets disponibles et confort

Fidèles à la tradition des montres de sport Rolex, ces deux garde-temps sont livrés sur un bracelet Oyster équipé d’un fermoir Oysterlock empêchant toute ouverture accidentelle. Le système de rallonge Glidelock permet par ailleurs de modifier la longueur du bracelet facilement et sans outil, une fonctionnalité très pratique si vous comptez porter la montre par-dessus une combinaison de plongée.

Both models come with an Oyster bracelet.
Les deux modèles sont proposés sur un bracelet Oyster.

La largeur des cornes diffère cependant légèrement d’un modèle à l’autre. Elle est de 21 mm sur la Submariner de 41 mm de diamètre, soit une augmentation de 1 mm par rapport à la génération précédente. Sur la Sea-Dweller de 43 mm, elle est toutefois de 22 mm, une différence logique qui s’explique par le fait qu’un boîtier au diamètre plus important doit être maintenu par un bracelet plus épais.

Esthétique et design

Ces deux montres présentent l’esthétique typique des montres de plongée Rolex, qui remonte au début des années 1950. Pour le plus grand bonheur des amateurs, la Submariner sortie en 2023 s’inspire encore très généreusement des modèles d’origine. Bien que lancée à la fin des années 1960, l’esthétique de la Sea-Dweller est elle aussi restée fidèle à cette époque et témoigne de la constance de Rolex : les designs des garde-temps sont retravaillés progressivement pour les rendre plus pratiques et au goût du jour.

An iconic look meets timeless design: You can't go wrong with the Rolex Submariner.
Look emblématique et design intemporel : impossible de se tromper avec la Rolex Submariner.

Si vous mettez les montres côte à côte, deux choses vous sauteront aux yeux : la différence de taille du boîtier ainsi que l’inscription SEA-DWELLER rouge sur le cadran de la plus grande montre. Cette inscription est un clin d’œil historique aux premiers prototypes Sea-Dweller des années 1960. Grâce à son boîtier plus grand et à ses proportions plus imposantes, la Sea-Dweller semble également plus volumineuse et mieux préparée à affronter les profondeurs de l’océan. La Submariner se montre quant à elle plus épurée et bien plus élégante au quotidien.

Groupe cible et domaines d’utilisation

Bien qu’il s’agisse d’outils de plongée très performants, la Submariner et la Sea-Dweller sont plus souvent achetées par des amateurs de montres de luxe que par des plongeurs professionnels. Le choix de l’une ou l’autre revient souvent au diamètre du boîtier : la Sea-Dweller convient aux poignets plus larges, tandis que la Submariner offre un profil plus raffiné et plus modeste.

Lors de leurs plongées, les plongeurs professionnels privilégient en effet l’utilisation d’ordinateurs perfectionnés. Si les deux modèles Rolex sont adaptés aux excursions dans les profondeurs, ils occupent aujourd’hui plutôt le rôle de garde-temps de luxe incarnant l’héritage de Rolex en matière de montres de plongée.

Sea-Dweller vs. Submariner : le bilan

Les Rolex Submariner et Sea-Dweller modernes sont toutes deux d’excellentes montres. Ces garde-temps aux finitions exceptionnelles offrent tout ce que l’on peut attendre d’une montre de plongée moderne : un design fantastique, des matériaux modernes, des mouvements fiables et faciles à entretenir, et un grand confort au poignet. En tant que montres-outils, les différences entre les deux modèles sont minimes. Le boîtier plus petit lancé par Rolex en 2017 fait toutefois pencher la balance en faveur de la Submariner, plus populaire que sa consœur.

Si la Sea-Dweller vous intrigue mais que vous trouvez son boîtier trop imposant, jetez un coup d’œil aux générations précédentes. Leur boîtier de 40 mm est plus épais que celui de la Submariner et plaira à tous ceux qui aiment « sentir » les compétences de la montre en tant qu’outil de plongée professionnel de Rolex. La Sea-Dweller réf. 16600 est même généralement disponible à un prix inférieur à celui d’une Submariner vintage. Vintage ou moderne, la Rolex Submariner et la Rolex Sea-Dweller sont dans tous les cas des choix incroyablement sûrs.

Vous aimeriez en savoir encore plus sur la légendaire Submariner de Rolex ? Dans ce cas, je vous invite à lire le Guide d’achat Chrono24 pour la Rolex Submariner 114060


À propos de l'auteur

Jorg Weppelink

Bonjour, je m'appelle Jorg et j'écris des articles pour Chrono24 depuis 2016. Ma collaboration avec Chrono24 a cependant commencé plus tôt, lorsque j'ai commencé …

À propos de l'auteur

Derniers articles

ONP-568-2-1-Brand
09/25/2023
Rolex
 8 minutes

Rolex, la marque de luxe par excellence

Par Sebastian Swart
La nouvelle Rolex GMT-Master II en or jaune, métal précieux et charme rétro
08/21/2023
Rolex
 6 minutes

Les mythes qui entourent Rolex ? Cinq fausses idées sur la marque

Par Donato Emilio Andrioli