Pourquoi Chrono24 ? Se connecter

Qu’est-ce qu’une montre Bauhaus ?

Mathias Kunz
11.03.2019
Qu'est-ce qu'une montre Bauhaus ?

 

Nomos, Junghans, Patek Philippe et bien d’autres maisons proposent des montres Bauhaus. À l’image de la Max Bill de Junghans Max Bill, la Tangente de Nomos est l’un des exemples les plus connus de ce type de montre. À partir de quel moment parle-t-on toutefois de montre Bauhaus ?

 

Bauhaus, « form follows function »

Les montres Bauhaus étant très appréciées, il peut s’avérer utile de s’intéresser à l’histoire du mouvement Bauhaus pour mieux comprendre le fonctionnement des garde-temps éponymes. Tout commence en 1919, lorsque Walter Gropius fonde à Wismar la Staatliches Bauhaus, une école d’art moderne ayant pour objectif d’associer l’art et l’artisanat. Le manifeste fondateur est ainsi ponctué de phrases telles que « Le but ultime de toute activité artistique est la construction » ou encore « Architectes, sculpteurs, peintres, nous devons tous revenir à l’artisanat ». Gropius s’inscrit ainsi dans l’idéal du Deutscher Werkbund, une association d’artistes fondée en 1907 et l’un des mouvements prédécesseurs du Bauhaus. Six ans seulement après sa création, l’école Bauhaus déménage à Dessau. Ce changement de site a principalement été motivé par des raisons politiques, les attaques nationalistes contre les partisans de l’école des beaux-arts s’étant multipliées.

Le nom Bauhaus est dérivé des « Bauhütten » médiévales, des associations d’artisans regroupant plusieurs corps de métiers participant à la construction de cathédrales. Le Bauhaus n’a cependant rien à voir avec l’architecture sacrée, l’accent est davantage mis sur la fonctionnalité. Pour reprendre les mots de Gropius, « Seule une harmonie parfaite dans la finalité technique et la proportion des formes peut engendrer de la beauté ». La devise bien connue Form follows function évoque elle aussi l’idée que la forme est subordonnée à la fonction.

Au début des années 1920, les idées parfois radicales des adeptes du Bauhaus ne sont pas sans controverse : lorsque le parti national-socialiste prend le pouvoir en 1933, l’école d’art est rapidement dissoute. Beaucoup d’artistes se réfugient toutefois en Europe de l’Ouest ou aux Etats-Unis et y répandent leurs idéaux. Le Bauhaus est aujourd’hui considéré comme l’un des courants artistiques les plus influents du XXe siècle et laisse également sa marque dans l’industrie horlogère.

 

 

Le minimalisme à l’état pur pour la Junghans Max Bill

La Junghans Max Bill est l’un des designs classiques de Junghans. La célèbre montre-bracelet a rejoint la gamme de la manufacture horlogère de Schramberg (Forêt-Noire) en 1961. Au début des années 1950, l’entreprise traditionnelle demande à l’artiste, architecte et designer suisse Max Bill de concevoir une horloge de cuisine. Né en 1908, Max a étudié au Deutsches Bauhaus de Dessau et a été l’un des fondateurs de l’école de design d’Ulm. C’est justement en collaboration avec l’un de ses étudiants que Max Bill met au point la célèbre horloge de cuisine Junghans, dont le design servira de modèle pour la montre-bracelet.

La montre-bracelet Max Bill de Junghans présente un boîtier plat avec une lunette étroite, un verre de montre bombé et des barrettes courtes. Le cadran se caractérise par des index filigranes qui, dans certaines variantes, sont particulièrement longs lorsqu’ils indiquent un multiple de cinq. Des versions ornées de chiffres arabes et d’index plus courts sont également disponibles. Les aiguilles longues et très fines des heures, des minutes et des secondes se marient parfaitement avec le look minimaliste de la Junghans Max Bill, qui est proposé avec un cadran argenté, anthracite ou noir.

Junghans fait appel à des calibres ETA éprouvés et robustes pour ses mouvements. Le calibre J805.1, qui se base sur l’ETA 2801-2 et dispose d’une réserve de marche de 42 heures, est par exemple utilisé dans le système à remontage manuel de la Max Bill. Dans la version automatique avec affichage de la date, c’est toutefois le calibre J800.1, basé sur le très répandu ETA 2824-2, qui est utilisé. L’ETA Valjoux 7750 rend possible la fonction chronomètre dans la version chronographe. Ce mouvement est probablement le calibre chronographe automatique le plus utilisé au monde.

 

 

Nomos Tangente, l’icône du design dans le style Bauhaus

La plupart des gens associent le style Bauhaus à un design simple et direct qui se réduit à l’essentiel. Les cadrans lumineux, les chiffres arabes ou les index et aiguilles minces se retrouvent sur de nombreuses montres Bauhaus. On peut citer par exemple la Nomos Tangente, apparue sur le marché en 1992 et l’un des quatre premiers modèles de la manufacture Glashütte. Elle est depuis devenue une véritable icône du design horloger moderne et sans aucun doute la plus célèbre montre de la maison Nomos.

La caractéristique principale de la Tangente est son cadran ordonné sur lequel les chiffres arabes alternent avec de minces index. Des traits fins sont également utilisés pour la graduation des minutes. Les aiguilles longues et fines des heures et des minutes sont identiques à la petite seconde à 6 heures, un autre signe distinctif de la Tangente. Les barrettes étroites et inclinées font également partie des particularités de cette montre de style Bauhaus.

De nombreux mouvements, tailles de boîtier et couleurs de cadran différents sont disponibles. La Tangente est proposée dans un diamètre classique de 35 mm ou une version plus moderne de 41 mm de diamètre. Blanc, champagne ou encore bleu nuit : à vous de choisir votre coloris préféré pour le cadran.

Nomos équipe les modèles Tangente de mouvements plats automatiques ou à remontage manuel. Les calibres néomatiques DUW 3001 et DUW 6101, alimentés par le Swing-System propre à Nomos-Swing, sont eux aussi très impressionnants.

 

Centenaire du Bauhaus – édition spéciale limitée à l’occasion de l’anniversaire du Bauhaus

Nomos met sur le marché une édition spéciale de la Tangente à l’occasion du centenaire du Bauhaus. Chaque modèle de la série est limité à 100 exemplaires. Le cadran couleur papier à croquis est commun à toutes les versions, qui se distinguent par un anneau jaune, bleu ou rouge au bord du cadran, un clin d’œil à la théorie classique des couleurs enseignée dans l’école d’art. Le fond en acier inoxydable des montres 33 mm, 35 mm ou 38 mm est orné d’une gravure spéciale « Tangente Sondermodell – Ein Jahrhundert Bauhaus » et indique également le numéro de l’exemplaire.

Le calibre Alpha est utilisé comme mouvement. Le mouvement à remontage manuel est un Nomos classique offrant une réserve de marche de 43 heures pour une hauteur de seulement 2,6 mm. L’heure peut être réglée précisément à la seconde près grâce à la remise à zéro des secondes.

 

 

Patek Philippe Calatrava, l’incarnation de la montre de soirée

La Calatrava de Patek Philippe est une sorte de Graal pour de nombreux collectionneurs et amateurs de montres. Beaucoup la considèrent comme l’une des toutes premières montres de soirée et reconnaissent son influence significative sur le style de ces montres plutôt classiques. Lorsque la première Calatrava est sortie en 1932 sous la référence 96, son design minimaliste et linéaire était alors considéré comme moderne, voire avant-gardiste. Le designer horloger anglais David Penney s’est fortement inspiré du style Bauhaus pour créer le look minimaliste de la Calatrava, qui doit son nom au logo de l’entreprise Patek Philippe.

La montre Patek Philippe se caractérise par un verre bombé, une lunette plate polie et des barrettes intégrées dans le boîtier. Ces dernières sont légèrement incurvées pour que la Calatrava puisse s’adapter confortablement au poignet.

Le cadran est très soigné et clair, la petite seconde se situe à 6 heures. L’heure est indiquée par des aiguilles dauphine en or ainsi que des indices trapézoïdaux en or appliqués. Ce design aujourd’hui culte a servi de modèle à d’innombrables montres signées Patek Philippe, mais également d’autres fabricants.

 

 

Lange & Söhne 1815 Tribute To Walter Lange
A. Lange & Söhne 1815 « Homage to Walter Lange »

 

Une montre de soirée ne signifie pas automatiquement Bauhaus

S’il est vrai que la quasi-totalité des montres Bauhaus peuvent être portées avec un costume, toutes les montres de soirée n’appartiennent pas au style Bauhaus. Les modèles de la ligne 1815 de A. Lange & Söhne sont par exemple très classiques et élégants, mais possèdent des chiffres arabes, des aiguilles Lancette bleuies et un cadran des minutes ferroviaire rappelant plutôt les montres de gousset classiques. Le look de la Jaeger-LeCoultre Reverso est lui aussi classique, mais s’inspire davantage du style Art Déco et se distingue avant tout par son boîtier rectangulaire réversible.

Les montres Bauhaus sont placées sous le signe de l’élégance épurée et suivent le principe directeur Form follows function. Cette importance de la fonctionnalité se retrouve dans tous les aspects des montres, et c’est par exemple la raison pour laquelle les cadrans sont conçus de manière claire pour être faciles à lire.

 

Lire la suite

101 raisons qui prouvent que les montres sont exceptionnelles – 4e partie 
Un design représentatif de leur époque

Deux designs iconiques s’affrontent : de la Rolex Submariner ou de la Junghans Max Bill, qui remportera ce duel ?

La course à la montre la plus plate


Mathias Kunz
De Mathias Kunz
11.03.2019
Voir tous les articles

Zoom sur

Vous avez des questions ?
N'hésitez pas à nous contacter.