01/31/2019
 4 minutes

Qu’est-ce qu’une montre automatique et comment fonctionne-t-elle ?

Par Tim Breining
Qu’est-ce qu’une montre automatique et comment fonctionne-t-elle ?

Qu’est-ce qu’une montre automatique et comment fonctionne-t-elle ?

La grande majorité des montres mécaniques actuelles sont à remontage automatique, c’est-à-dire qu’il suffit de les porter régulièrement au poignet pour les recharger en énergie. Mais comment la montre fait-elle exactement pour se remonter « toute seule » ? Ai-je besoin d’un remontoir si je ne porte pas souvent ma montre et à quoi faut-il faire attention ?

Qu’est-ce qu’une montre automatique ?

Le terme de montre automatique désigne une montre qui se remonte « automatiquement », c’est-à-dire « toute seule ». Bien entendu, cela ne se fait pas par l’action du Saint Esprit car il faut bien que le calibre trouve son énergie quelque part : dans les mouvements de poignet du porteur de la montre.

Si les premiers modèles de montres automatiques voient le jour au XVIIe siècle, ils se feront très discrets jusqu’à ce que les montres-bracelets vivent leur heure de gloire au début du XXe siècle. La tendance veut que les garde-temps ne se portent plus dans la poche de veste mais au poignet constamment en mouvement, il est alors plus que temps de mettre cette technologie à l’honneur.

Comment fonctionne le remontage automatique ?

D’une manière ou d’une autre, les mouvements du poignet doivent remonter le ressort-moteur du mouvement, c’est-à-dire endosser le rôle de la couronne des montres à remontage manuel. Pour ce faire, les montres automatiques disposent d’un rotor, que vous pouvez voir s’animer au dos du mouvement (si votre montre possède un fond transparent). Lorsque votre poignet change de position ou que vous effectuez des mouvements réguliers, le rotor du calibre actionne le mécanisme de remontage de la montre. Afin que la puissance soit suffisante, les rotors sont fabriqués dans des matériaux durs comme le tungstène, l’or ou même le platine.

Est-ce que je peux et je dois aussi remonter ma montre automatique manuellement ?

Selon le type de mouvement intégré, il se peut que la montre automatique ne puisse tout simplement pas se remonter manuellement. Si votre montre vient à s’arrêter, vous n’aurez d’autre choix que de secouer votre garde-temps avec précaution jusqu’à ce qu’il se remette en mouvement. La plupart des calibres modernes disposent cependant d’un remontage manuel. Si vous ne portez pas souvent votre montre ou si vous ne faites pas suffisamment de mouvements, cette option est faite pour vous.

À quelle fréquence dois-je remonter manuellement ma montre automatique ? Il n’existe pas de réponse universelle à cette question : tout dépend du calibre. Le fabricant vous renseignera. Mais attention : tant que vous ne savez pas s’il est possible de remonter manuellement votre montre automatique, évitez d’user inutilement ses composants.

Panerai Radiomir 5567
Photo: Bert Buijsrogge

Le ressort moteur de la montre automatique est incassable

Bon à savoir : contrairement aux montres à remontage manuel, il est impossible d’endommager ou de casser le ressort moteur de la montre automatique en tournant la couronne. Un composant appelé « bride glissante » permet au rotor de tourner librement dans le boîtier pour éviter sa surtension. Vous pouvez remonter autant que vous le souhaitez, il n’arrivera rien au mouvement. Mais écoutez attentivement votre montre automatique quand vous la remontez manuellement : vous entendrez le jeu du ressort et pourrez percevoir – sans indicateur de réserve de marche – quand le remontage sera complet.

Remontoirs ou tourne-montres

Vous les avez forcément déjà vus, ces présentoirs rotatifs dans lesquels les collectionneurs affichent, conservent et remontent fièrement leurs montres. À l’image des montres, les remontoirs s’inscrivent dans plusieurs catégories de prix, du tarif discount à l’objet de manufacture vendu à prix d’or.

Aussi petite soit votre collection, vous avez probablement déjà réfléchi à l’achat d’un remontoir ou vous vous êtes au moins demandé s’il pouvait être utile. Faut-il dans ce cas opter pour le remontoir abordable qui accomplira simplement son devoir ou privilégier la pièce haut de gamme ?

Watch Winder

Comme souvent : tout dépend de votre objectif. Si vous n’avez pas envie de devoir régler votre montre en permanence, le remontoir est sans doute le meilleur investissement. Il se révèle particulièrement utile pour les montres dotées de complications comme le quantième perpétuel, assez difficiles à régler manuellement.

Il y a forcément un mais. Si le remontoir n’est pas réglé pour remonter suffisamment votre montre chaque jour (mais qu’il le fait grossièrement), votre mouvement risque de s’user plus vite. Nous en venons donc à la qualité du remontoir : il faut vérifier qu’il dispose bien d’une programmation ou d’un réglage des tours par jour suffisant. Pour obtenir le même résultat avec un modèle plus simple, il faudra probablement le relier à un minuteur branché sur secteur.

On dit que les remontoirs empêcheraient les huiles du calibre de « s’évaporer ». Mais depuis plus d’un demi-siècle, on utilise des huiles synthétiques qui ne réagissent pas de la même façon que leurs grandes sœurs naturelles et ne présentent donc plus cet inconvénient. Si vous souhaitez néanmoins retarder la prochaine maintenance de votre montre et que vous ne voyez pas d’inconvénient à régler vous-même l’heure et la date de votre montre à l’occasion, laissez le remontoir de côté.

Profitez de votre montre comme vous l’entendez

Le but de la montre automatique est de vous décharger de la responsabilité du remontage quotidien. Mais après avoir lu cet article, on pourrait se demander si les montres automatiques n’apportent pas finalement plus de contraintes. Rassurez-vous, vous avez carte blanche : profitez de votre garde-temps comme vous l’entendez ! Vous aimez le remonter manuellement ou vous préférez que le remontoir endosse cette responsabilité, faites comme bon vous semble !

Tous les « pièges » mentionnés ne sont que des tendances, et aucune montre ne sera endommagée du jour au lendemain parce que vous ne l’avez pas traitée exactement comme cela vous a été conseillé. Profitez plutôt de votre montre automatique sans vous faire de soucis, en gardant peut-être l’une ou l’autre information à l’esprit, car après tout, elle ne vous fera apprécier ce chef-d’œuvre technique que davantage. Et apprécier un objet à sa juste valeur, n’est-ce pas là la clé de toute passion ?

Lire la suite

Qu’est-ce qu’un chronographe et comment fonctionne-t-il ?

Qu’est-ce qu’un mouvement de manufacture ?

Qu’est-ce qu’un tourbillon et comment fonctionne-t-il ?


À propos de l'auteur

Tim Breining

Je me suis intéressé aux montres à partir de 2014, pendant mes études d'ingénieur. Puis cette curiosité s'est transformée en passion. Comme mon université et le siège …

À propos de l'auteur

Derniers articles

5-favorite-Rolex-2-1
05/14/2024
 7 minutes

Mon top 5 des montres Rolex

Par Kristian Haagen
Les montres Breitling conservent-elles leur valeur?
02/23/2024
 4 minutes

Montres Breitling : des valeurs sûres à long terme ?

Par Jorg Weppelink
Les montres Breitling les plus chères
02/22/2024
 4 minutes

Top 5 des montres Breitling les plus chères

Par Barbara Korp