06/20/2022
 3 minutes

Patek Philippe : Art déco pour Brock & Co

Par Sebastian Swart
patek_02

Patek Philippe des années 1920 réf. 42 en or blanc avec calibre Jaeger-LeCoultre.

Depuis sa création il y a plus de 180 ans, la manufacture horlogère Patek Philippe est l’une des marques de montres de luxe les plus connues et les plus prisées au monde. La plupart d’entre vous connaissent l’entreprise genevoise pour sa gamme de montres sportives Nautilus, lancée en 1976. La Calatrava, présentée en 1932, est elle aussi l’un des fleurons de la marque horlogère. 

À ses débuts toutefois, Patek Philippe n’avait pas l’ambition de produire en grande quantité, encore moins sous son propre nom. À l’instar de Cartier ou d’IWC, Patek Philippe a produit jusque dans les années 1940 environ des montres haut de gamme pour le compte de différents joailliers. La chaîne la plus connue est sans doute Tiffany & Co. de New York, avec laquelle Patek entretient un partenariat de plus de 170 ans. La Nautilus 5711/1A-018 présentée en 2021 vous vient probablement à l’esprit, elle est la dernière 5711 produite avec un cadran bleu Tiffany et les lettres de la marque. 

Il ne fait aucun doute que la Nautilus avec cadran Tiffany est une belle montre, mais où l’acheter et qui peut débourser les sommes exigées par les revendeurs ? L’article de Hyla Bauer intitulé Tiffany et Patek Philippe : le mariage parfait ? vous en apprendra plus sur Patek Philippe et Tiffany & Co. 

Le partenariat entre Tiffany et Patek est fort d’une longue histoire.

Penchons-nous plutôt aujourd’hui sur Brock & Co, un joaillier américain qui jouissait dans les années 1920 d’une réputation similaire à celle de Tiffany. 

Brock & Co. : le Tiffany de l’Ouest américain 

La société Brock & Co. de Los Angeles était déjà connue pour la vente de bijoux de qualité depuis sa création dans les années 1880. L’entreprise, qui porte le nom de son fondateur George Brock, était considérée comme le « Tiffany de l’Ouest américain ». Dans les années 1920, le magasin de Brock & Co. Se trouvait au coin de la 7e rue et de l’Olive à L.A., où Brock proposait des produits de luxe internationaux très fins. Il s’agissait notamment de bijoux du fabricant Oscar Heyman, toujours en activité aujourd’hui. 

Dans les années 1920, le magasin ne disposait pas seulement d’un rayon de bijoux, mais aussi d’un rayon de garde-temps Patek Philippe. Ces montres étaient dotées d’un cadran personnalisé avec le logo Brock & Co. On peut notamment citer les références 42 et 425, que Patek fabriquait en or ou en platine. Ce n’est évidemment pas un hasard si le design rappelait à l’époque celui de la Cartier Tank, qui avait marqué le style de la marque et qui avait été lancée une dizaine d’années plus tôt. Les montres de style Art déco étaient extrêmement populaires dans les années 1920 et 1930, et il n’est donc pas étonnant que Patek et Brock se soient tournés vers ses lignes anguleuses et modernistes. 

Patek Philippe ne produisait pas encore de mouvements rectangulaires pour ses montres à l’époque et faisait donc appel à des calibres d’autres manufactures, comme Jaeger-LeCoultre. Patek utilisait notamment les calibres LeCoultre 7 et 8, qui comportaient chacun 18 rubis, un balancier bimétallique et un spiral plat. Parmi les autres fournisseurs de l’usine, on compte aussi Piguet et Niton. 

Patek Philippe des années 1920 réf. 42 en or blanc avec calibre Jaeger-LeCoultre.

La montre représentée (réf. 42) est la propriété d’Eric Wind, collectionneur et marchand de montres à New York. Le boîtier de ce modèle est en or blanc. Particularité : l’heure n’est indiquée que par des aiguilles pour les heures et les minutes. Nulle trace d’aiguille battant la seconde. Le cadran à sections bicolore est d’une grande sobriété et arbore l’inscription Brock & Co. au-dessus de la position 6 heures. On suppose que cet exemplaire spécial a été vendu par Brock & Co. à Beverly Hills à la fin des années 1920. 

Sous la direction de George C. Brock, fils du fondateur George Brock, l’entreprise a continué à se développer jusque dans les années 1960, avant de disparaître. Patek Philippe et Tiffany & Co. sont restés et, nous le savons tous, ont connu un grand succès sur le marché. D’autres collaborations passionnantes suivront peut-être, au-delà du cadran bleu Tiffany de la Nautilus 5711/1A-018. 


À propos de l'auteur

Sebastian Swart

Je suis un utilisateur privé de Chrono24 depuis de nombreuses années : je l'utilise pour acheter et vendre, mais aussi pour faire des recherches. Les montres m'ont …

À propos de l'auteur

Derniers articles

OFP-30-Patek-Aquanaut_2_1
05/16/2022
Patek Philippe
 6 minutes

Patek Philippe : l’Aquanaut peut-elle prendre la succession de la Nautilus ?

Par Jorg Weppelink
Omega-Seamaster-3-Update-Uhren-2-1
03/28/2022
Patek Philippe
 5 minutes

Ces 3 montres devraient absolument être mises à jour !

Par Donato Andrioli

Zoom sur

Patek-Philippe-Nautilus-2-1
Audemars Piguet
 7 minutes

Les cinq montres les plus rentables à acheter en 2022

Par Jorg Weppelink
5-Rolex-Invest-2-1
Rolex
 6 minutes

Top 5 des Rolex dans lesquelles investir en 2022

Par Jorg Weppelink
Rolex-Datejust-2-1
Rolex
 6 minutes

Les 5 Rolex les plus abordables

Par Jorg Weppelink
Patek-Philippe-Nautilus-2-1
Audemars Piguet
 7 minutes

Les cinq montres les plus rentables à acheter en 2022

Par Jorg Weppelink
5-Rolex-Invest-2-1
Rolex
 6 minutes

Top 5 des Rolex dans lesquelles investir en 2022

Par Jorg Weppelink
Rolex-Datejust-2-1
Rolex
 6 minutes

Les 5 Rolex les plus abordables

Par Jorg Weppelink