01/03/2020
 5 minutes

Les montres de luxe hybrides

Par Tom Mulraney
Hybrid-Watches-2-1

Les montres de luxe hybrides

La technologie rend tout plus facile. C’est du moins ce que les grandes entreprises high-tech veulent vous faire croire. La technologie accélère les choses, elles les rend plus précises et plus ergonomiques pour l’utilisateur. Aucune industrie ne rechigne face au progrès, pas même l’horlogerie mécanique. Au même titre qu’il existe des voitures de luxe hybrides comme la Ferrari SF90 Stradale ou la Porsche 918 Hybrid, on observe une augmentation des montres hybrides de luxe. Si les avantages des véhicules hybrides sont assez flagrants (accélération plus rapide, économies de carburant, etc.), les choses ne sont pas aussi claires pour les montres hybrides – mais ce n’est que mon avis.

Qu’est-ce qu’une montre hybride ?

Par définition, une montre hybride combine deux éléments ou plus. Une voiture hybride associe typiquement un moteur à explosion traditionnel et un circuit électrique (ou plusieurs). Côté montres, c’est un peu plus varié. Il n’y a pas qu’une seule manière de faire. Les quelques marques horlogères qui se sont lancées dans l’aventure de l’hybride ont tracé leur propre voie. Globalement, elles semblent cependant suivre l’une de ces deux approches : 1) combiner certaines fonctions des montres connectées (ou wearables) et mouvement mécanique, ou 2) présenter la smartwatch dans un écrin luxueux (cadran high-tech, bracelet connecté, etc.). Voici quelques exemples :

Frederique Constant Classic Hybrid Manufacture
Frederique Constant Classic Hybrid Manufacture

 

Frederique Constant Classic Hybrid Manufacture

Quand il s’agit de montres mécaniques hybrides de luxe, Frédérique Constant fait figure de marque pionnière. Lancée au début de l’année 2018, la Classic Hybrid Manufacture est animée par le calibre de manufacture hybride FC-750. Un mouvement mécanique manuel (avec guichet de la date) sert de base à cette construction unique. Admirable à travers le fond en verre saphir, on le confond facilement avec un mouvement FC classique.

Les composants électroniques intégrés sont néanmoins dissimulés à l’intérieur du mouvement, lui conférant une fonctionnalité de montre connectée. Ces montres peuvent suivre votre activité, contrôler votre sommeil et afficher l’heure qu’il est où que ce soit dans le monde. La plupart de ces fonctionnalités intelligentes sont accessibles via un smartphone et l’application FC Hybrid. Un compteur affiche le second fuseau horaire à 12 heures. Le mouvement comprend aussi le système Caliber Analytics propre à FC, un algorithme qui mesure le taux, l’amplitude et les écarts de battement. Le système partage ces informations avec l’application Hybrid via Blueetoth, vous permettant ainsi de suivre l’évolution des statistiques sous forme de graphiques. S’il n’est pas possible de modifier quoi que ce soit, cela vous permet au moins de connaître les performances de votre montre.

Breitling Exospace B55
Breitling Exospace B55

Breitling Exospace B55

L’Exospace B55 est le premier chronographe « connecté » de Breitling. Cette montre est un puits de fonctionnalités, et la manufacture horlogère suisse s’en est donné à cœur joie. Principalement conçue pour les pilotes et les navigateurs, elle offre par exemple un tachymètre électronique et un chronographe flyback précis au 1/100ede seconde. La montre affiche aussi les fonctions CountDown/CountUp, ChronoFlight et Regatta pour la mesure des temps de vols ou de régate. On retrouve évidemment d’autres fonctions plus génériques comme un calendrier perpétuel numérique avec indicateur de semaine calendaire, un affichage de l’heure UTC et la possibilité de régler 7 alarmes distinctes par jour.

Tout cela est rendu possible par le calibre de manufacture Breitling B55, un mouvement électronique à quartz thermocompensé extrêmement précis logé dans un boîtier en titane de 46 mm de diamètre. Malgré tout l’éclectronique qu’elle contient, la montre est également étanche à 100 m (10 bar). Un écran affiche l’heure de façon analogique et deux cadrans LCD se chargent de projeter les autres fonctions. Et qui dit montre connectée, dit que vous pouvez l’associer via Bluetooth à votre smartphone grâce à l’application dédiée.   

Montblanc Summit 2
Montblanc Summit 2

Montblanc Summit 2

Comme Frédérique Constant, Montblanc est l’une des premières manufactures à se lancer dans l’aventure des montres connectées. En réalité, les deux marques ont même commencé par intégrer des modules intelligents à leurs bracelet de montres avant de créer leur première vraie smartwatch. La Summit 2 se distingue cependant des autres montres connectées. Il s’agit d’une smartwatch numérique dans tous les sens du terme, mais qui affiche tout le style et le savoir-faire d’une montre de luxe. Elle complétera parfaitement votre Montblanc mécanique.

Vous pouvez par exemple garder votre modèle mécanique pour les occasions spéciales et profiter des avantages de la montre connectée au quotidien. La Summit 2 est le choix idéal pour ceux qui veulent basculer dans la montre connectée tout en conservant le charme de la montre mécanique, loin des propositions d’Apple et autres piliers de la connectivité. Grâce à son boîtier en acier inoxydable recouvert de DLC et assorti au bracelet noir en cuir de veau, cette montre ressemble à une montre de luxe traditionnelle. L’écran AMOLED 1,2 pouce offre néanmoins toute la fonctionnalité d’une smartwatch, et vous permet de changer de cadran selon vos envies. 

Grand Seiko Spring Drive
Grand Seiko Spring Drive

Nous poursuivons notre liste avec un modèle technologique de plus de 20 ans qui impressionne toujours autant. J’irais même jusqu’à dire que les mouvements Spring Drive de Seiko sont les tous premiers à user de la technologie hybride. Seiko ne comptait cependant pas se lancer dans l’hybride, d’ailleurs le mot n’existait même pas à l’époque. L’objectif de la marque était (et demeure !) d’optimiser la précision des mouvements mécaniques.

Sans trop rentrer dans les détails techniques, le concept majeur de la technologie Spring Drive est d’exploiter la fréquence stable du quartz et de l’utiliser pour réguler le déroulement du ressort-moteur d’un mouvement mécanique. Cela permet de transmettre une quantité d’énergie constante au mouvement tout au long du processus. Pour ce faire, les ingénieurs de Seiko ont créé le régulateur Tri-Synchro avec oscillateur à quartz. Il fonctionne comme un frein électromagnétique qui contrôle le bon déroulement du ressort principal. C’est tout. Pas de notification sur votre smartphone, pas de suivi des pas – juste une précision extrême.  

Les montres hybrides sont-elles populaires ?

Les quatre montres citées si-dessus (la liste n’étant pas exhaustive) s’adressent généralement à un public très ciblé. Seules exceptions, les Grand Seiko Spring Drive autant appréciées des collectionneurs de montres mécaniques que des passionnés de technologie dans le monde entier. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas un marché pour les montres hybrides. Il est cependant vrai qu’elles répondent à une problématique que personne ne semblait se poser.

Malgré les prédictions, les smartwatches n’ont pas impacté le marché des montres de luxe dites « classiques ». Il y a cinq ans, de nombreux observateurs de l’industrie – majoritairement technologique – disaient qu’Apple allait sonner l’arrêt de la montre mécanique telle qu’on la connaissait. Si les marques les plus abordables (moins de 500 $) ont assurément été affectées, pour les montres de 2 000 $ et plus, incluant tous les modèles cités plus haut à l’exception de la Summit 2, c’est une autre histoire. En réalité, les gens sont de plus en plus nombreux à acheter des montres mécaniques de luxe. Pourquoi ? Eh bien, je pense tout simplement que la majorité des amateurs de montres de luxe ne sont de toute façon pas intéressés par les montres hybrides.   

Lire la suite

Le top 3 des complications extraordinaires

Plus que de la nostalgie : le come-back du calibre 321 d’Omega avec roue à colonnes

Guide technique : les mécanismes à force constante dans l’horlogerie


À propos de l'auteur

Tom Mulraney

J'ai grandi en Australie, où, dans les années 1980 et 1990, la communauté des amateurs de montres n'était pas très importante. Dans la ville où je vivais …

À propos de l'auteur

Derniers articles

watch-collection-header
03/15/2024
Montres et technique
 6 minutes

Watch Collection de Chrono24 : la référence pour votre collection de montres

Par Pascal Gehrlein
FPJourne-Souveraine-2-1
03/12/2024
Montres et technique
 7 minutes

Trois des complications les plus rares : fonction, génie et absurdité

Par Tim Breining
Zenith-El-Primero-Chronograph-2-1
11/22/2023
Montres et technique
 5 minutes

Histoire et évolution du chronographe

Par Aaron Voyles