11/18/2021
 6 minutes

La Rolex Submariner 126610 LN ou l’Omega Seamaster 300M : le comparatif ultime

Par Donato Emilio Andrioli
Rolex-Submariner-2-1

La Rolex Submariner est non seulement la montre de plongée la plus célèbre, mais aussi la montre la plus imitée de tous les temps. L’Omega Seamaster 300M, quant à elle, gagne chaque jour en popularité auprès des amateurs de montres. Ce n’est pas étonnant : grâce à son design unique et à ses finesses techniques, elle offre beaucoup pour un prix nettement inférieur à celui de la Rolex. Les deux montres semblent se tenir sur un pied d’égalité. Mais aujourd’hui, nous les comparons dans cinq catégories différentes afin de répondre à cette question une fois pour toutes : laquelle de ces deux icônes est la meilleure montre de plongée ? 

1. Rolex Submariner ou Omega Seamaster 300M : un peu d’histoire

Lorsqu’il est question de montres de luxe, l’histoire d’une montre peut être un critère important pour les amateurs. Après tout, il ne s’agit pas seulement d’acheter une montre, mais de s’inscrire dans la légende d’un garde-temps iconique. La Rolex Submariner, commercialisée depuis 1954, est une vieille de la vieille. Une longue histoire dont l’Omega Seamaster 300M ne peut se targuer, puisqu’elle a été commercialisée en 1993 pour assurer la succession de la Seamaster 200M.  

Mais en dépit de cette grande différence d’âge, une expérience commune a rendu les deux montres vraiment célèbres, à savoir avoir fait ses preuves au sein des services (secrets) de Sa Majesté. On a surtout vu la Submariner au poignet de Sean Connery et Roger Moore, puis, par la suite, à celui d’autres interprètes de James Bond. La Seamaster 300M, quant à elle, a fait sa première apparition en 1995, lorsqu’elle a pris le relais de la Rolex Submariner comme montre de l’agent secret, portée par Pierce Brosnan dans « Goldeneye ». Même s’il est dur de rivaliser avec la Rolex Submariner à cet égard, vous n’avez pas à cacher votre Omega Seamaster 300M – si tant est que vous en portez une. 

The Rolex Submariner looks back on a long, storied history.
La Rolex Submariner est forte d’une longue et trépidante histoire.

2. Rolex Submariner ou Omega Seamaster 300M : le design

La Rolex Submariner reste fidèle à ses racines dans sa dernière variante. Avec son diamètre d’environ 41 mm, le boîtier a belle prestance sur n’importe quel poignet. Le cadran laqué noir offre une profondeur étonnante, la lunette de plongée est entièrement en céramique et le bracelet Oyster se démarque par sa finition satinée. Caractéristique très pratique et bien conçue, elle est également dotée d’un fermoir breveté Glidelock. Il vous permet de raccourcir ou d’allonger le bracelet de quelques millimètres sans outil. Malgré son allure moderne, la Submariner est une montre de conception très traditionnelle. Si vous comparez la Submariner actuelle avec des références plus anciennes, vous ne remarquerez les nombreux changements qu’au deuxième coup d’œil.

L’Omega Seamaster 300M présente aussi des similitudes avec le modèle d’origine de 1993, mais Omega a fait montre de plus de d’audace que Rolex dans le design de la référence actuelle en rafraîchissant son style jusqu’à lui conférer des traits presque futuristes. Le cadran, confectionné en céramique, comme la lunette, est absolument unique et les vagues gravées au laser ont un effet hypnotisant. Le boîtier présente des formes et des biseaux plus élaborés, mais toujours adapté à tous les poignets. Avec un diamètre de 42 mm, elle est un peu plus volumineuse que sa rivale. Omega a développé son propre système de fermoir qui permet de raccourcir le bracelet de plusieurs centimètres. Le design de la Rolex est plus conventionnel et plus simple, celui d’Omega plus frais et plus audacieux. On ne s’étonne pas que ces deux montres comptent parmi les garde-temps les plus prisés de tous les temps et fédèrent à elles deux une importante communauté d’amateurs. 

Omega propose avec la Seamaster 300M un design frais et audacieux.
Omega propose avec la Seamaster 300M un design frais et audacieux.

3. Rolex Submariner ou Omega Seamaster 300M : la technique

D’un point de vue technique, Omega propose avec la Seamaster 300M un ensemble de prestations imbattable, même pour l’actuelle Rolex Submariner. La Seamaster est étanche à 300 m, ce qui ne la démarque pas de sa concurrente. Cependant, contrairement à la montre de plongée de Rolex, elle a été réellement testée à 300 mètres sous les mers, tandis que la Submariner a « uniquement » été testée dans des conditions de pression simulées. La réserve de marche de 55 heures ne rivalise pas avec les 70 heures de Rolex, mais l’Omega a d’autres atouts et pose un jalon en termes de technique : l’Omega est dotée d’un mouvement certifié METAS extrêmement précis et anti-magnétique jusqu’à 15 000 Gauss, deux propriétés dont est dépourvue la Submariner. Il en va de même pour le fond saphir qui permet d’admirer le mouvement automatique à l’œuvre. Avouons-le : on l’imaginerait mal sur une Rolex. Pour la conception de la Submariner, j’ai l’impression qu’on s’est contenté du strict nécessaire. Évidemment, l’exécution de l’icône de Rolex est absolument irréprochable, mais il me semble qu’Omega a insufflé davantage d’émotions et de créativité dans sa montre de plongée. 

Omega Seamaster 300M : un mouvement certifié METAS, étanche à 300 mètres et anti-magnétique jusqu'à 15 000 Gauss.
Omega Seamaster 300M : un mouvement certifié METAS, étanche à 300 mètres et anti-magnétique jusqu’à 15 000 Gauss.

4. Rolex Submariner ou Omega Seamaster 300M : leur qualité

Le degré de finition du cadran de l’Omega Seamaster 300M est remarquable. Les vagues gravées au laser sont extrêmement nettes et donnent l’impression d’une animation par ordinateur. Qualitativement parlant, le cadran de l’Omega est supérieur à celui de la Submariner. Mais Rolex reste à mon avis imbattable pour ce qui est de la sensation au toucher. En effet, l’haptique de la Submariner reste inégalée. Le bracelet est aussi doux et souple que les arêtes du boîtier sont vives et nettes. Le fermoir se ferme parfaitement en faisant retentir ce son caractéristique qui fait plaisir à entendre – presque autant que celui de la lunette. 

Que vous la tourniez lentement ou rapidement : les 120 clics donnent des frissons en tournant comme un engrenage bien huilé. La lunette est, de mon point de vue, la meilleure de tout le marché de l’horlogerie. La montre de plongée Omega n’offre pas de telles sensations, malgré la haute qualité des matériaux. Il me semble que la plus grande faiblesse de la Seamaster 300M réside précisément dans la lunette en céramique qui ne tourne pas avec autant de précision que son homologue Rolex et donne l’impression d’être un corps étranger. J’espère qu’Omega améliorera ce point dans un éventuel garde-temps successeur.  

La Rolex Submariner offre une haptique comme nulle autre montre.
La Rolex Submariner offre une haptique comme nulle autre montre.

5. Rolex Submariner ou Omega Seamaster 300M : prix et stabilité de valeur

À moins de 5 000 €, l’Omega Seamaster 300M vous offre un rapport qualité-prix défiant toute concurrence et une montre de plongée qui non seulement rivalise avec l’emblématique Submariner de Rolex, mais la surpasse même en certains points. En revanche, vous devrez débourser plus du double sur le marché pour la Submariner actuelle. Il est peu probable que la situation change dans les années à venir. En revanche, avec la Submariner, vous possédez une montre qui va probablement non seulement conserver sa valeur dans les années à venir, mais même l’augmenter. L’achat d’une montre est pour vous un investissement ? Alors la Rolex Submariner pourrait être le bon choix pour vous. Il n’y a guère d’autre maison dont autant de modèles de montres ont vu leur prix augmenter dans une telle mesure. 

Rolex Submariner ou Omega Seamaster 300M : en résumé

Mais alors, laquelle de ces deux montres de plongée emblématiques est la meilleure ? La Rolex Submariner vous offre une histoire et un prestige plus impressionnants, la Seamaster 300M plus de technologie. En termes de design, les deux montres de plongée sont sur un pied d’égalité : le design de la Rolex est classique, celui de l’Omega est frais et audacieux. Les sensations offertes par la Rolex Submariner sont inégalées, mais le rapport qualité-prix de l’Omega Seamaster est bien meilleur. Ce n’est qu’en termes de stabilité de la valeur que la Rolex a l’avantage. 

Bien que la Seamaster 300M soit une montre qui conserve sa valeur, je ne crois pas à un grand potentiel de plus-value, contrairement à la Rolex. Au bout du compte, cependant, je ne pense pas qu’il soit juste de déterminer la Submariner comme la gagnante en me basant sur la situation actuelle du marché, je veux évaluer les montres elles-mêmes – et là, nous sommes clairement à égalité. En définitive, tout dépend de ce que vous attendez d’une montre. Vous voulez une montre prestigieuse, emblématique et classique ? Alors optez pour la Rolex Submariner. Vous voulez quelque chose de rafraîchissant et de nouveau, avec une technologie de pointe pour un excellent rapport qualité-prix ? Alors optez pour l’Omega Seamaster. Toutes deux font partie des meilleures montres de plongée de notre époque, chacune dans un style différent. 

Lire la suite

5 montres pour les petits poignets

Nos 5 conseils vous permettent de faire durer votre montre toute une vie

La Rolex Yacht-Master II : excentrique à l’extérieur, complexe à l’intérieur


À propos de l'auteur

Donato Emilio Andrioli

Ma grande passion pour les montres est née lorsque j'ai acheté ma toute première montre mécanique, la Tudor Black Bay 41. Les icônes de longue date aux histoires exaltantes me fascinent tout particulièrement.

À propos de l'auteur

Derniers articles

2-1-vs-Model
09/29/2023
Rolex
 7 minutes

Rolex Sea-Dweller vs. Rolex Submariner : les reines de la plongée

Par Jorg Weppelink
ONP-568-2-1-Brand
09/25/2023
Rolex
 8 minutes

Rolex, la marque de luxe par excellence

Par Sebastian Swart
La nouvelle Rolex GMT-Master II en or jaune, métal précieux et charme rétro
08/21/2023
Rolex
 6 minutes

Les mythes qui entourent Rolex ? Cinq fausses idées sur la marque

Par Donato Emilio Andrioli