Se connecterSe connecter
Marque
Modèle
Prix
Diamètre
Année
Lieu
Plus
Votre sélection

Votre sélection

Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Données générales
Type de montre
Référence
Plus ...
Neuve/Occasion
Disponibilité
Sexe
État
Plus ...
Contenu livré
Caractéristiques & fonctions
Mouvement
Boîtier
Plus ...
Cadran
Plus ...
Verre
Plus ...
Complications
Plus ...
Hauteur
Plus ...
Matériel lunette
Plus ...
Chiffres du cadran
Étanche
Plus ...
Autres
Plus ...
Bracelet
Matière du bracelet
Plus ...
Largeur entrecorne
Plus ...
Couleur du bracelet
Plus ...
Matériel de verrouillage
Plus ...
Annuler

Trier par

Rolex Datejust Vintage -Full Set- Rolex Datejust Vintage -Full Set- 3.700 

Les montres vintage à la conquête du temps

Les montres vintage plaisent à un large public. Elles offrent la possibilité d'acquérir des montres prestigieuses à prix attractif. Leurs amateurs partent à la recherche des pièces rares et convoitées comme on part à la chasse aux bonnes affaires.

4 bonnes raisons d'acheter une montre vintage

  • Vaste gamme de prix
  • Large choix de design et de matériaux
  • Authenticité
  • Accès à des collections qui ne sont plus produites

Les montres vintage : de réelles antiquités

Difficile de réellement déterminer quelle montre mérite l'étiquette "vintage". L'âge joue naturellement un rôle essentiel. Robert-Jan Broer, expert chez Fratellowatches, place la limite à l'année 1990 mais il affirme également que chacun est libre de décider si telle ou telle montre est vintage.
Le prix est l'un des principaux facteurs qui interviennent dans l'achat d'une montre vintage. L'Omega Seamaster, produite depuis 1948, est un bon exemple. Neuve, la Seamaster à mouvement mécanique vous coûtera entre 3000 et 5000 euros. Vous trouverez néanmoins des Seamaster à remontage automatique ou manuel de décennies passées, et donc d'occasion, mais en bon - voire très bon - état entre 500 et 1000 euros. Il peut donc être facile de devenir l'heureux détenteur d'une montre prestigieuse, conçue par un fabricant suisse de renom, à moindre coût. Inutile de posséder une Omega, une Rolex ou une Breitling neuve pour être perçu comme un véritable amateur de montres, tout autre modèle vieux de 50 ans produira le même effet.
La montre vintage comporte un autre avantage : vous ne vous limitez pas au modèle actuel, vous avez le choix entre une multitude de versions différentes. Peut-être même que les exemplaires plus anciens vous plairont plus que le modèle actuel. Les montres vintage sont un gage d'authenticité. Elles vous replongent dans leur époque (les années 1960 ou 1970 par exemple, que vous avez connues), se différenciant ainsi des montres rétro. La montre rétro se contente d'imiter le design d'une certaine époque, on ne peut pas parler de modèle authentique. Elle n'a pas d'histoire. Si vous êtes à la recherche d'un morceau de tradition, tournez-vous donc vers la montre vintage.
Acquérir un modèle vintage demeure la meilleure façon d'obtenir une montre offrant telle ou telle fonctionnalité. L'Explorer est un bon exemple. Depuis 2009, Rolex la propose avec un boîtier de 39 mm de diamètre. Si vous êtes néanmoins à la recherche d'une montre moins imposante, il faudra opter pour des modèles plus anciens. La dernière Explorer de 36 mm de diamètre porte la référence 114270. Vous pouvez également vous tourner vers les références 6610, 1016 et 14270.
L'exemple montre que pour acheter une montre vintage, il faut être familier de séries de chiffres, les numéros de référence. Ces numéros vous aident à retrouver ou à identifier la montre conçue à une certaine période ou offrant des caractéristiques en particulier.

Conseils pour l'achat d'une montre vintage

La pêche aux informations et la chasse à la meilleure offre font partie intégrante du processus d'achat de la montre idéale. La vérification du prix est l'une des étapes importantes. Pour éviter de tomber sur une fausse montre de luxe vintage, voici un conseil : si le prix est extrêmement bas, ne vous réjouissez pas trop vite, méfiez-vous plutôt. Le prix moyen d'un modèle d'occasion se vérifie facilement sur Chrono24. S'il est beaucoup plus élevé ou beaucoup plus bas, cela doit pouvoir se justifier. Une Omega Seamaster qui affiche un prix à trois chiffres ne doit pas éveiller vos soupçons. En revanche, soyez méfiant si vous dénichez une Rolex Submariner à un tarif aussi bas, son prix est d'ordinaire bien plus élevé.
Savoir évaluer si telle ou telle montre est proposée à un prix juste demande de l'expérience. Les magazines et les sites Internet spécialisés sont une source précieuse d'informations. Les forums consacrés aux montres peuvent également apporter des réponses à vos questions.
Les non initiés auront du mal à apprécier la gamme de prix d'une montre vintage. Un modèle qui semble abîmé peut en effet coûter bien plus cher qu'un modèle qui ne présente aucune trace d'usure. Ce qui compte, c'est que l'état soit d'origine. Les rayures et autres marques du temps n'ont que peu d'importance. À l'inverse, si plusieurs pièces comme le cadran, les aiguilles et la couronne ont été remplacées, le prix peut baisser significativement.
Le prix de la montre varie également si elle est livrée avec sa boîte d'origine et ses papiers. L'emballage d'origine et les papiers du fabricant proviennent de la première vente, qui remonte parfois à plusieurs décennies. Ils témoignent de l'authenticité de la montre. Ce qui ne veut pas dire que les montres fournies sans papiers ni boîte d'origine sont à éviter. Lorsqu'une montre est vendue sans papiers ni boîte d'origine, cela veut bien souvent dire que le premier propriétaire s'en est débarrassé à un moment donné.
Si vous manquez de temps ou que vous ne savez pas réellement comment vous y prendre pour trouver la bonne occasion, fiez-vous aux conseils avisés d'un professionnel. Celui-ci vous proposera des montres contrôlées par ses soins et à un prix juste. Dans le meilleur des cas, votre montre sera même garantie.
Des montres qui n'ont été ni contrôlées ni révisées peuvent aussi être proposées, le plus souvent par des particuliers. Dans ce cas, il est préférable de prévoir un budget pour l'entretien de la montre. Comptez environ 200 euros pour la révision, sans compter les réparations. Si vous achetez une montre de plongée vintage, faites vérifier son étanchéité avant de vous en servir sous l'eau.

Aiguilles oxydées synonymes d'enchères augmentées

L'achat d'une montre vintage est en bien des points similaire à l'acquisition d'une voiture de collection ou tout au moins d'un modèle d'occasion très recherché. Certains amateurs de vieilles montres ressemblent néanmoins davantage aux philatélistes prêts à dépenser une somme conséquente pour dégoter leur impression rare. Rolex constitue à nouveau un parfait exemple, cette fois avec l'Explorer II. Les exemplaires des années 1970 affichent une seconde aiguille des heures qui effectue sa rotation sur 24 heures, dont la couleur rouge-orange a néanmoins souffert de l'exposition au soleil. Sous l'effet des rayons UV, la couleur de cette aiguille supplémentaire a donc perdu en intensité au fil des années. Un défaut de fabrication qui permet néanmoins à la référence 1655 d'atteindre des prix à cinq chiffres. Ces modèles à l'aiguille 24 heures orange pâle sont même bien plus chers qu'une Explorer II neuve. L'Explorer II a également été associée à l'acteur Steve McQueen. Les célébrités constituent bien souvent un sérieux argumentaire de vente. Loin d'être uniquement de bonnes affaires que l'on obtient à bas prix, l'exemple nous montre une fois de plus que les montres vintage peuvent être de véritables placements financiers.
Une montre vintage en bon état conserve plus ou moins la même valeur. L'augmentation du prix ne dépend pas uniquement de la montre elle-même. Le propriétaire d'une montre en or massif achetée d'occasion il y a 20 ans ne regrettera pas son achat puisque le prix de l'or a plus que triplé entre-temps. Rien qu'en raison du matériau de fabrication, la montre gagnera significativement en valeur à la revente. Ayant connu la Seconde Guerre mondiale, une montre d'aviateur allemande de la première moitié des années 1940 sera particulièrement convoitée.
Les collections dont la production s'est arrêtée s'achètent également à des prix élevés. Le chronographe Autavia conçu par Heuer était très apprécié des pilotes dans les années 1970. Sa production a cessé lorsque la marque a changé de nom pour devenir TAG Heuer. D'occasion, cette montre vous coûtera souvent plus cher que la majorité des modèles neufs actuellement produits par le fabricant suisse, soit plus de 3000 euros en très bon état. Mais l'heureux propriétaire d'un tel trésor aura probablement bien du mal à s'en séparer.