Se connecterSe connecter
614 montres pour "

Rolex GMT-Master

"
Expert Rolex chez Chrono24
Filipucci Juweliers
  4,9 (Évaluations : 39)
Marque
Modèle
Prix
Diamètre
Année
Lieu
Plus
Votre sélection

Votre sélection

Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Données générales
Type de montre
Référence
Plus ...
Neuve/Occasion
Disponibilité
Sexe
État
Plus ...
Contenu livré
Caractéristiques & fonctions
Mouvement
Boîtier
Plus ...
Cadran
Plus ...
Verre
Plus ...
Complications
Plus ...
Hauteur
Plus ...
Matériel lunette
Plus ...
Chiffres du cadran
Étanche
Plus ...
Autres
Plus ...
Bracelet
Matière du bracelet
Plus ...
Largeur entrecorne
Couleur du bracelet
Plus ...
Matériel de verrouillage
Annuler

Trier par

Envolez-vous avec la Rolex GMT-Master

Montre d'aviateur et véritable pièce de collection, la Rolex GMT-Master fait le bonheur des connaisseurs. Présentée il y a plus de 60 ans, elle a connu diverses modifications. Équipée d’un second fuseau horaire, elle est le compagnon de voyage idéal.

Points forts de la GMT-Master

  • Montre-bracelet pour homme avec second fuseau horaire
  • Fort potentiel de plus-value
  • Lunette bidirectionnelle "Pepsi" (rouge-bleu) ou "Coke" (rouge-noir)
  • Calibre de manufacture doté de la précision chronométrique
  • En acier, or massif ou acier et or (bicolore)

Deux fuseaux horaires pour les professionnels et les célébrités

Créée à l'origine pour un usage professionnel, la GMT-Master de Rolex est rapidement devenue une véritable icône. À l'image de la Submariner et de la Daytona, le garde-temps muni de la fonction GMT (Greenwitch Mean Time) fait partie des pièces de collection les plus convoitées. La montre se caractérise par une aiguille des secondes supplémentaire effectuant un tour de cadran par jour, et par une lunette tournante 24 heures, deux éléments qui permettent l'affichage d'un second fuseau horaire. La montre est un garde-temps idéal pour ceux qui sont souvent amenés à emprunter des vols transcontinentaux : hommes d'affaires, hommes d'État, pilotes.
La GMT-Master fait sa première grande apparition cinématographique en 1964 dans Goldfinger, un opus de la saga James Bond. La pilote Pussy Galore, alias Honor Blackman, arbore cette montre dans différentes scènes : dans le cockpit d'un avion et lors d'un baiser langoureux avec le célèbre agent secret envoyé par Sa Majesté. L'acteur Tom Selleck, rendu célèbre grâce à la série télévisée Magnum, possède également une GMT-Master. Elle est facilement reconnaissable à sa lunette bleu-rouge, surnommée lunette "Pepsi". La légende du jazz Dizzy Gillepsie porte aussi une version de la GMT-Master, tout comme le révolutionnaire Fidel Castro, fan inconditionnel de la manufacture genevoise. Lors de sa prise de pouvoir en 1959, il porte une Submariner, qu'il combinera plus tard avec une Day-Date - toutes deux portées au poignet gauche. Il possède également plusieurs versions de la GMT-Master, comme la référence 6542 sans protège-couronne et munie d'une lunette rouge et noire (dite "Coke"), ou encore la référence 1675 avec protège-couronne et lunette tournante noire. L'entreprise Rolex a été fondée en 1905 par Hans Wilsdorf, elle fait partie des rares manufactures horlogères encore indépendantes en Suisse.

Les bonnes raisons d'acheter une GMT-Master

Vous êtes souvent entre deux fuseaux horaires et attendez d'une montre qu'elle vous facilite la vie lorsque vous voyagez ? Qu'elle vous apporte style et élégance ? La GMT-Master de Rolex est faite pour vous. Ce garde-temps affiche en effet un second fuseau horaire (celui du domicile par exemple) au moyen d'une quatrième aiguille et d'une lunette tournante 24 heures, tandis que les trois autres aiguilles affichent l'heure locale. La GMT-Master est particulièrement appréciée des collectionneurs, surtout les modèles première génération portant la référence 6542, et la première GMT-Master II, également appelée "Fat Lady", référencée 16750 et 16760. Ces modèles sont réputés très rares. Acheter une GMT-Master, c'est également faire un bon investissement dans le secteur horloger. Comptez près de 5000 euros pour un modèle d'occasion en bon état, 10 000 euros pour un modèle neuf. Les références les plus convoitées, comme la 16750, s'inscrivent aussi dans cet ordre de prix : s'il est possible d'en trouver à moins de 5000 euros, attendez-vous néanmoins à débourser plus de 10 000 euros pour un exemplaire en excellent état. Pour la première génération de GMT-Master des années 1950, les prix s'envolent au-delà des 40 000 euros, voire au-delà des 70 000 euros si la montre est en parfait état. Les modèles portant la référence 16760 sont plus abordables, leur prix d'appel étant fixé à environ 5000 euros.

Guide d'achat

  • Une des Rolex les plus convoitées
  • Des références particulièrement appréciées : 6542, 16750 et 16760
  • À partir de 5000 euros, fort potentiel de plus-value
  • Modèles en acier, or et acier (bicolore) ou or massif 18 carats
  • Modèles similaires : Omega Seamaster Planet Ocean 600 M GMT, Breitling Chronomat 44 GMT, IWC Ingenieur Dual Time

GMT-Master : conçue pour les pilotes

Depuis plus de 60 ans, la GMT-Master habille les poignets des pilotes et des voyageurs du monde entier. Son histoire débute en 1955, année de présentation du garde-temps à quatre aiguilles par Rolex. Peu de temps auparavant, la manufacture avait reçu l'ordre de la Pan American World Airways (abrégé Pan Am) de créer une montre-bracelet avec second fuseau horaire affichant l'heure du domicile et l'heure locale. La Pan Am a fait de la GMT-Master sa montre officielle. Les membres d'équipage ont reçu des modèles à cadran noir, le personnel au sol à cadran blanc.
Dans les années 1940, Rolex avait déjà esquissé une montre-bracelet présentant les 24 fuseaux horaires. Lors de la conception de la première GMT-Master référencée 6542, la marque s'est limitée aux deux fuseaux horaires exigés par la Pan Am, créant ainsi une montre unique se lisant facilement. Le garde-temps de distingue avant tout par son aiguille supplémentaire effectuant un tour de cadran par jour, suivant ainsi l'axe de la lunette 24 heures. Cette aiguille supplémentaire indique l'heure de référence dans un premier fuseau horaire (celui du domicile par exemple) qui se lit sur la graduation de la lunette. Combinant le bleu et le rouge, la montre fut également surnommée la "Pepsi Watch", clin d'œil à la marque de soda américaine. Une lunette noire et rouge ("Coke"), puis une toute noire ont ensuite fait leur apparition. Cette combinaison de couleurs a un sens pratique, le rouge indiquant le jour, le noir ou le bleu la nuit. Si vous êtes en voyage d'affaires à Moscou, il vous est facile de savoir si vos enfants restés à Paris dorment ou s'ils sont à l'école. Les aiguilles des heures, des minutes et des secondes indiquent l'heure locale.
La lunette des premiers modèles de la GMT-Master était en plastique. Elle était recouverte de bakélite, matière développée par le chimiste belge Leo Hendrik Baekeland, que Rolex utilisait pour limiter la réflexion. Ce matériau ne résistant pas suffisamment aux températures ni à la pression exercée dans le cockpit, la marque le remplace vite par un revêtement en aluminium. Les modèles possédant une lunette en bakélite sont particulièrement rares et donc très recherchés par les collectionneurs.
Comme pour la Submariner de 1953, la première GMT-Master ne possède pas de protège-couronne. Elle est étanche à 50 m, la loupe grossissante surplombant la date (également appelée loupe Cyclope) est en option. En 1960, la deuxième génération de GMT-Master fait son apparition, elle est référencée 1675 et remplace complètement l'ancienne. On reconnaît les nouveaux modèles à leur protège-couronne et à leur lunette de plus grande taille.
En 1981, la référence 16750 prend définitivement la place de la série 1675. Rolex en profite pour introduire son nouveau calibre de manufacture, le 3075, qui remplace les mouvements 1565 et 1575. Cette référence n'ayant été produite que jusqu'en 1988, elle est particulièrement appréciée et recherchée par les collectionneurs. À la fin des années 1980, Rolex introduit le verre saphir réputé inrayable, en lieu et place du Plexiglas se rayant facilement. 16700 devient le numéro de référence, le calibre 3175 est désormais d'usage. À la fin des années 1990, Rolex remplace sa matière luminescente à base de tritium par le SuperLuminova. Peu de temps après, l'entreprise annonce la fin de la GMT-Master, se concentrant désormais exclusivement sur la production de la GMT-Master II.

GMT-Master II : la "Fat Lady" de Rolex

La GMT-Master II fait son entrée dans le catalogue de la marque au milieu des années 1980. Référencée 16760, elle est équipée d'un verre saphir et d'une lunette noire et rouge (également appelée "Coke" en rapport à la marque de soda). Elle bat au rythme du calibre 3085 : lorsque la couronne est tirée à demi, l'aiguille des heures peut être réglée indépendamment. Cette position de couronne permet également le réglage de la date. En tirant complètement la couronne, vous avez accès à l'aiguille des minutes et à l'aiguille 24 heures. Chaque tour complet de l'aiguille des minutes fait bouger l'aiguille du second fuseau horaire d'une demi-heure. Seule l'action de la lunette tournant dans l'un ou l'autre sens vous permet de configurer l'heure de votre domicile. Cette montre a été surnommée la "Fat Lady" en raison de son boîtier épais. Les toutes premières GMT-Master II sont particulièrement convoitées par les collectionneurs.
En 2007, le garde-temps connaît plusieurs améliorations. Il reste néanmoins fidèle à son design, caractéristique de la marque Rolex. Cette cohérence a d'ailleurs participé au succès de la marque. Un des changements majeurs est la lunette en céramique noire, bien plus résistante aux rayures que la version métallique. En 2013, la marque réintroduit les versions bicolores (noir-bleu). La couronne Triplock à triple système d'étanchéité fait également son entrée. La montre bat au rythme du calibre 3186, conçu par Rolex. Comme tous les autres mouvements automatiques de la marque, le 3186 correspond aux exigences chronométriques du Contrôle officiel suisse des chronomètres (COSC). Le calibre est équipé du spiral bleu Parachrom typique de Rolex, conçu dans un alliage de niobium et de zirconium. Il résiste davantage aux champs magnétiques et aux variations de température que la plupart des autres spiraux. Grâce à sa courbe terminale doublement incurvée (appelée spiral Breguet), le spiral de balancier a un développement plus concentrique lui permettant de mieux "respirer". Autre caractéristique de Rolex, les écrous Microstella du grand balancier permettent un réglage de haute précision et une grande stabilité - d'ordinaire atteinte grâce à la queue de raquette.

Caractéristiques de la GMT-Master II

  • Introduite en 1985
  • Calibre 3186 équipé du spiral Parachrom antimagnétique et de la courbe Breguet
  • Référence 16760 munie du calibre 3085 et d'un verre saphir ("Fat Lady")
  • Équipée depuis 2007 de la lunette en céramique Cerachrom et de la couronne Triplock

De l'or au poignet

Au-delà de la GMT-Master en acier, Rolex propose également des versions en or jaune, or blanc ou bicolores mêlant l'or à l'acier. Les surnoms tels que "Eye of the Tiger", "Nipple Dial" ou "Root Beer" s'inspirent des particularités optiques de certains modèles. Les garde-temps équipés d'une lunette brune et dorée et d'un cadran brun sont connus sous le nom de "Root Beer" (racinette, boisson gazeuse nord américaine de couleur brune) ou "Eye of the Tiger" (œil du tigre). En Italie, ces montres sont appelées "occhio di tigre", signifiant également "œil du tigre". Les montres surnommées "Nipple Dial" disposent d'index dorés recouverts de pâte luminescente. Ils sont d'ailleurs plus allongés que la plupart des index ordinaires. Selon certaines rumeurs, Rolex serait le fabricant horloger qui utilise le plus d'or.

La GMT-Master : la trajectoire d'une icône

La Rolex GMT-Master accompagne les pilotes du monde entier depuis plus de 60 ans. Le dernier modèle a fait son apparition dans les années 1980 : la GMT-Master II. Développé à l'origine pour la compagnie aérienne américaine Pan Am et son personnel, ce garde-temps rime avec fonctionnalité, précision et fiabilité. Ces caractéristiques ont également séduit la NASA. Lors des missions Apollo, certains astronautes arboraient une GMT-Master, même si la montre officielle de l'administration aéronautique était la Speedmaster Professional d'Omega. La GMT-Master est devenue au fil des années une véritable pièce de collection. De manière générale, les montres Rolex représentent des placements financiers sûrs. Les célébrités et les chefs d'État ont contribué au succès de la marque, élevée au rang de marque culte.

Cela pourrait aussi vous intéresser :