Se connecterSe connecter
4.746 montres pour "

Rolex Daytona

"
Marque
Modèle
Prix
Diamètre
Année
Lieu
Plus
Votre sélection

Votre sélection

Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Données générales
Type de montre
Référence
Plus ...
Neuve/Occasion
Disponibilité
Sexe
État
Plus ...
Contenu livré
Caractéristiques & fonctions
Mouvement
Boîtier
Plus ...
Cadran
Plus ...
Verre
Plus ...
Complications
Plus ...
Hauteur
Plus ...
Matériel lunette
Plus ...
Chiffres du cadran
Étanche
Plus ...
Autres
Plus ...
Bracelet
Matière du bracelet
Plus ...
Largeur entrecorne
Plus ...
Couleur du bracelet
Plus ...
Matériel de verrouillage
Plus ...
Annuler

Trier par

Rolex Daytona Rolex Daytona 10.300 

Sensations extrêmes avec la Rolex Daytona

La Daytona est le chronographe de la maison Rolex. Ce garde-temps sportif, très apprécié des amateurs de montres, est une icône de la manufacture suisse. L'acteur Paul Newman compte parmi les célébrités qui l'ont affichée à leur poignet.

Points forts de la Rolex Daytona

  • Un des chronographes les plus célèbres au monde
  • Chronomètre Superlatif : la précision du calibre de manufacture 4130
  • Disponible en acier, or ou platine
  • La favorite des célébrités et des sportifs
  • Modèle d'exception : la Daytona "Paul Newman"

Rolex Daytona : un chronographe de légende

La manufacture de montres Rolex a présenté la Cosmograph Daytona en 1963, un an après la première course automobile sur le circuit de Daytona Beach en Floride. Le célèbre circuit a donné son nom au garde-temps doté de la fonction chronographe. Cette montre se démarque des autres modèles de la manufacture genevoise, connue pour ses prestigieux cadrans à trois aiguilles. La Submariner et la Datejust font partie des garde-temps les plus célèbres de la marque Rolex.
Lorsque l'entreprise présente la Daytona en 1963, le cadran ne comporte que l'inscription "Chronograph". Il faudra attendre 1965 pour que la mention "Cosmograph" apparaisse. Cette année-là, la dénomination Daytona fait également son apparition. Le terme "Cosmograph" fait explicitement référence aux missions spatiales américaines de la NASA pour lesquelles Rolex aurait aimé concevoir la Moonwatch officielle. Cette appellation avait d'ailleurs été déposée par la marque dès 1953. La montre spatiale s'est finalement transformée en un garde-temps pour coureurs automobiles. Les vainqueurs des 24 heures de Daytona recevaient en effet une Cosmograph Daytona en cadeau.

Les bonnes raisons d'acheter une Rolex Daytona

Vous êtes à la recherche d'un des chronographes les plus célèbres ? Vous frappez à la bonne porte en choisissant la Rolex Daytona. Faites concurrence à des célébrités telles que Leonardo DiCaprio, Niki Lauda ou encore Paul Newman : ils ont tous porté ce chronographe Rolex. Les collectionneurs ont même surnommé un des modèles d'après Newman, célèbre pilote et propriétaire d'écurie de course. Ce garde-temps se caractérise par son anneau des secondes contrastant avec la couleur du cadran. Certains exemplaires des années 1960, portant la référence 6239, ont franchi la barre des 100 000 euros lors de ventes aux enchères. Ce prix fait bien entendu exception : comptez près de 8000 euros pour une Daytona d'occasion. Les modèles neufs débutent à 10 000 euros. Les versions bicolores mêlant l'acier et l'or jaune 18 carats se situent également dans cet ordre de prix. Les montres en or massif vous coûteront dans les 20 000 euros, les versions en platine près de 45 000 euros.

Guide d'achat de la Rolex Daytona

  • Modèles en acier, or et acier, or massif ou platine
  • Des modèles d'occasion à partir de 8000 euros
  • "Paul Newman" (référence 6239) : une pièce de collection à plus de 100 000 euros
  • Calibre de manufacture 4130 depuis 2001
  • Bracelet cuir ou acier à trois mailles

Modèles similaires chez d'autres fabricants

Paul Newman et la Rolex Daytona

Acteur passionné de courses automobiles, Paul Newman est sans conteste l'une des figures les plus emblématiques qui ont porté la Rolex Daytona. Séduit par cette montre munie d'une lunette avec échelle tachymétrique, de trois cadrans et deux poussoirs, il a surtout été conquis par la référence 6239, de la fin des années 1960. L'acteur, propriétaire de plusieurs écuries, arborait la Rolex Daytona pendant ses courses, ce qui a contribué à son succès. Dans les années 1980, les modèles aux compteurs contrastant avec le cadran ont même été surnommés "Paul Newman" par les collectionneurs. Ces pièces de collection sont particulièrement convoitées par les connaisseurs et peuvent atteindre des prix astronomiques, jusqu'à 6 chiffres. La Paul Newman d'origine possède un cadran blanc, trois cadrans annexes noirs et de grands chiffres arabes bien lisibles. Plus recherchés encore, les derniers modèles des années 1970 équipés de calibres à remontage manuel : en 2013, c'est à plus d'un million de francs suisses que la salle des ventes Christie's cède une de ces montres tant convoitées.

Une montre taillée pour le sport automobile

Les constructeurs ont pensé la Daytona pour les pilotes de courses : la fonction chronographe peut mesurer des intervalles de 12 heures maximum. Le compteur 30 minutes à 3 heures et la petite seconde à 9 heures sont parfaitement mis en avant. L'échelle tachymétrique sur la lunette permet de lire la vitesse moyenne sur un trajet donné. À la différence de celle des autres fabricants, l'échelle de Rolex est si grande qu'on en oublie la lunette en acier inoxydable.
La Daytona des années 1960 est équipée du calibre à remontage manuel Valjoux 72. Sa carrière s'arrête en 1976, lorsque Rolex présente ses premières Daytona à remontage automatique. En 1988, le fabricant propose les premières améliorations de son chronographe au Salon Mondial de l'Horlogerie de Bâle : ces automatiques sont équipées du calibre 4030, qui s'inspire du mouvement "El Primero" de Zenith à l'impressionnante cadence de 36 000 alternances par heure (A/h). Mais ni cette haute fréquence de 5 Hz, ni l'affichage de la date du calibre "El Primero" ne sont du goût de Rolex. Le fabricant genevois retravaille donc complètement ce mouvement de Zenith, revisitant près de la moitié de ses composants. Le balancier oscille par exemple à 28 000 A/h. Le mouvement intègre également le célèbre spiral Breguet à courbe doublement incurvée. Caractéristiques de Rolex, les quatre écrous Microstella placés à l'intérieur du balancier - nettement agrandi - permettent un réglage extrêmement précis, qui se fait d'ordinaire grâce à la queue de raquette. La montre est particulièrement convoitée dans sa version en acier, comme en témoigne la liste d'attente, qui n'en finit pas de s'allonger. Ce modèle reste très prisé aujourd'hui.

De nouveaux calibres pour le nouveau millénaire

La Daytona portant la référence 116520 a été l'une des stars de l'édition 2001 du Salon Mondial de l'Horlogerie de Bâle. Cette montre en acier inoxydable est équipée du calibre automatique 4130, entièrement développé par la marque. Une année auparavant, c'est dans la version or de la Daytona que l'on célèbre l'apparition du premier mouvement chronographe conçu par Rolex. Il mesure 30,5 mm de diamètre et 6,5 mm de hauteur. Il comprend 44 rubis et un balancier oscillant à 28 800 A/h. La trotteuse s'arrête même lors du réglage de l'heure. La réserve de marche du calibre est de 72 heures, 66 heures lorsque la fonction chronographe est enclenchée. Conçu par la société KIF Parechoc, le système antichoc KIF protège le balancier et la roue d'échappement en cas de choc. Depuis 2005, le spiral du balancier est totalement insensible aux champs magnétiques. Cette année-là, Rolex lance en effet le spiral Parachrom bleu, entièrement développé et breveté par la marque.
L'esthétique de la Daytona du XXIe siècle demeure presque inchangée. Le boîtier ressemble comme deux gouttes d'eau à son prédécesseur. Le cadran a subi quelques améliorations de la part des designers, qui l'ont adapté au mouvement chronographe. La petite seconde se trouve désormais à 6 heures, tandis que dans la version "El Primero", elle se situait à 9 heures. À l'occasion de son 50e anniversaire, Rolex sort en 2013 une version platine avec lunette Cerachrom couleur chocolat, qui vient compléter les variantes en acier inoxydable et Rolesor. Dans cette version bicolore de la Daytona, la lunette, les poussoirs, la couronne et les maillons centraux sont en or jaune.

Caractéristiques techniques

  • Calibre de manufacture 4130 depuis 2001
  • Fréquence du balancier : 28 800 alternances par heure
  • Stop seconde pour mise à l'heure précise
  • 72 heures de réserve de marche
  • Lunette en céramique Cerachrom sur les modèles en platine depuis 2013 et sur les versions en acier depuis 2016

La Rolex Daytona : un chronomètre de compétition

La Daytona n'a rien à envier aux chronographes des autres fabricants. Citons par exemple la Speedmaster d'Omega et la Carrera de TAG Heuer. La Speedmaster Professional, également appelée Moonwatch, est la principale concurrente de la Daytona. Conçu à l'origine pour le sport automobile, ce garde-temps de la collection Speedmaster d'Omega est allé sur la lune. Officiellement sélectionné par la NASA, l'astronaute Buzz Aldrin le portait au poignet en 1969 alors qu'il faisait ses premiers pas sur la lune.
La première montre suisse à être allée dans l'espace a été conçue par TAG Heuer. En 1962, John Glenn est le premier Américain à effectuer un vol orbital autour de la Terre. À son poignet, un chronomètre TAG Heuer. Parmi les chronographes les plus célèbres de la manufacture de La Chaux-de-Fonds, la Carrera, présentée un an plus tard. Elle tire son nom de la compétition de rallye automobile, la Carrera Panamericana. Cette montre a très vite connu un franc succès mondial.

Une montre au service de l'excellence

Avec des matériaux aussi nobles que l'or et le platine, la Rolex Daytona allie précision et robustesse. La fonctionnalité est au cœur de cette montre conçue pour la course automobile. Ce n'est pas un hasard si Jackie Stewart mise sur Rolex depuis 1969. Plus que n'importe quelle autre marque horlogère, Rolex incarne le luxe et le prestige. Acheter une Rolex ne signifie pas uniquement acheter une montre, c'est faire un investissement. Une gamme de modèles constamment renouvelée, un design harmonieux et le must du savoir-faire horloger suisse participent au mythe de cette marque. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que les célébrités et les passionnés soient sous le charme.

Cela pourrait aussi vous intéresser :