Se connecterSe connecter
2.200 montres pour "

IWC Pilot

"
Marque
Modèle
Prix
Diamètre
Année
Lieu
Plus
Votre sélection

Votre sélection

Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Données générales
Type de montre
Référence
Plus ...
Neuve/Occasion
Disponibilité
Sexe
État
Contenu livré
Caractéristiques & fonctions
Mouvement
Boîtier
Plus ...
Cadran
Plus ...
Verre
Plus ...
Complications
Plus ...
Hauteur
Plus ...
Matériel lunette
Plus ...
Chiffres du cadran
Étanche
Plus ...
Autres
Plus ...
Bracelet
Matière du bracelet
Plus ...
Largeur entrecorne
Plus ...
Couleur du bracelet
Plus ...
Matériel de verrouillage
Plus ...
Annuler

Trier par

IWC Big Pilot Pink Gold 18k Blue Dial Le Petit Prince IWC Big Pilot Pink Gold 18k Blue Dial Le Petit Prince Prête à être expédiée 22.690  IT 82 2010

Icônes des airs : les Montres d'Aviateur d'IWC

Depuis 1936, la manufacture IWC est maître dans l'art de produire des montres d'aviateur élaborées. Parmi elles, les classiques de la série Mark. Il existe actuellement une bonne vingtaine de modèles de Montres d'Aviateurs IWC.

Points forts des Montres d'Aviateur IWC

  • Montres d'Aviateur de tradition depuis 1936
  • Grande Montre d'Aviateur dans la tendance des grandes montres
  • Mark XVIII : classique et épurée
  • Boîtiers en céramique, or rose et acier
  • Éditions limitées : Spitfire, Top Gun, Antoine de Saint-Exupéry

Montres d'aviateur made in Schaffhausen depuis plus de 80 ans

En 1936, l'International Watch Company, abrégée IWC, introduit sa première montre spécialement conçue pour les pilotes de l'air. IWC a véritablement ouvert la voie des Montres d'Aviateur.
Avec ses 37,5 mm de diamètre, la version de 1936 était relativement grande pour l'époque. La montre dispose d'une lunette tournante finement cannelée avec aiguille-repère pour enregistrer les heures de décollage. Tous les cockpits n'étaient pas équipés dans les années 1930 d'une jauge à kérosène, d'où l'utilisation de la lunette tournante pour enregistrer les heures de décollage. Le pilote pouvait ainsi connaître son temps de vol et l'état de sa réserve de kérosène, tout en gardant un œil sur son trajet. La montre se caractérise par ses très grands chiffres arabes recouverts d'une fine couche de pâte luminescente et par son cadran noir. À 6 heures, on trouve un compteur pour la petite seconde. L'échappement est conçu pour résister à l'impact des champs magnétiques, notamment sur la marche de la montre. Certaines spécificités se retrouvent sur les modèles actuels : une parfaite lisibilité obtenue grâce aux différents contrastes du cadran et aux aiguilles luminescentes, la résistance aux champs magnétiques, sans oublier le design clair et épuré.
En 1940, la Grande Montre d'Aviateur 52 T.S.C. (référence 431) équipée d'un imposant boîtier de 55 mm de diamètre fait son apparition. IWC l'a conçue pour la Luftwaffe. Les Montres d'Aviateur s'inspirent encore aujourd'hui de son esthétique classique. Des contrastes de noir et de blanc, les aiguilles en forme d'épée, les index en forme de bâtonnets, les chiffres arabes et le triangle à 12 heures sont autant de caractéristiques de ce type de montres.

Grande Montre d'Aviateur

La Montre d'Aviateur des années 1940 s'est réincarnée en Grande Montre d'Aviateur. Cette montre au boîtier acier et au cadran noir apparaît dans le catalogue d'IWC en 2002. Avec son diamètre de 46 mm de diamètre, la Grande Montre d'Aviateur n'atteint pas tout à fait les dimensions de son illustre grande sœur. Elle est néanmoins plus facile à porter : la version de 55 mm de diamètre avait en effet été conçue pour être portée au-dessus d'une combinaison de pilote, elle n'était donc pas réellement destinée à un usage civil. Sa réserve de marche est de 7 jours, atteinte grâce au long ressort de remontage et à la mécanique de remontage élaborée du calibre. Le fameux système de remontage automatique Pellaton porte le nom du directeur d'IWC, Albert Pellaton. C'est lui qui fait breveter cette technique en 1950 qui permet à la montre automatique de se remonter à chaque mouvement de bras, et dans deux directions. À 3 heures, la Grande Montre d'Aviateur affiche un compteur rond pour la réserve de marche.

De la Mark 11 à la Mark XVIII

La Mark XVIII, Montre d'Aviateur par excellence d'IWC, prend ses racines en 1948. À l'époque, IWC lance la Mark 11, une Montre d'Aviateur sobre qui a fait ses preuves au sein de la Royal Air Force pendant 30 ans. L'appellation "Mark" provient d'ailleurs de la RAF. C'est ainsi que les Britanniques appelaient leur équipement interchangeable, conçu par plusieurs fabricants. En 1981, la RAF abandonne le terme Mark 11. IWC avait alors déjà conçu 8000 pièces pour les forces aériennes et 1500 pour les civils. En 1994, IWC présente sa nouvelle Mark XII et abandonne ainsi les chiffres arabes au profit des chiffres romains.
La Mark XVIII est sur le marché depuis 2016, elle mesure 40 mm de diamètre et 11 mm d'épaisseur. Son design reste très proche de celui de la Mark 11. Elle se distingue néanmoins par ses larges aiguilles en forme d'épée et non plus en forme de bâtonnets. Un mouvement automatique avec guichet de la date est venu remplacer le légendaire calibre 89 à remontage manuel.
IWC propose également la Montre d'Aviateur Automatic 36. Si son design s'inspire de celui de la Mark XVIII, elle affiche un diamètre plus restreint de 36 mm.

Chronographe d'aviateur

En affichant une fonction chronographe et trois compteurs, la Montre d'Aviateur Chronographe n'est plus aussi minimaliste que la Mark XVIII. Elle arbore un diamètre de 43 mm et est donc un peu plus grande. On remarque sa petite seconde à 9 heures : son aiguille rouge se démarque du design à dominante noir et blanc de la montre. Le calibre 79320 du chronographe est basé sur le célèbre Valjoux 7750, conçu par la plus grande manufacture du monde : ETA SA Manufacture Horlogère Suisse (ETA).

Hommage à Antoine de Saint-Exupéry

Une édition spéciale a été conçue en hommage au pilote et écrivain Antoine de Saint-Exupéry, auteur du célèbre livre Le Petit Prince. Le Français disparaît en vol en juillet 1944, lors d'une mission à bord de son Lockheed P-38. Les montres de cette série se caractérisent par des cadrans bleus ou marron. Ils sont agrémentés de bracelets en cuir de veau. Le design de la série Antoine de Saint-Exupéry apporte une touche rétro. L'arrière des montres IWC est gravé de motifs en accord avec la série, un P-38 ou le portrait de l'écrivain. La collection compte également un double chronographe à fonction rattrapante permettant de calculer des intervalles de temps, sans pour autant arrêter le chronométrage en cours.

Inspirée du Spitfire

La série Spitfire rend hommage au plus célèbre avion de chasse de la Seconde Guerre mondiale. Le fond du boîtier affiche la silhouette du monoplan vu d'en haut. La plupart des Montres d'Aviateur Spitfire sont munies d'un cadran gris ardoise.

Top Gun : avion de chasse de la Navy

Avec sa série Top Gun, IWC s'inscrit dans l'ère du jet. Le nom renvoie à la formation "Strike Fighter Tactics Instructor" de la Navy. Top Gun est également le titre d'un film avec Tom Cruise, sorti en 1986. Les montres de la série Top Gun sont munies d'un boîtier noir en céramique, ce qui les différencie des autres Montres d'Aviateur conçues par IWC. Au dos de la montre, on aperçoit le logo Top Gun. Ces quelques modifications mises à part, les montres s'inscrivent parfaitement dans le style des Montres d'aviateur d'IWC. La Grande Montre d'Aviateur Top Gun est une variation de la Grande Montre d'Aviateur. Dans cette version, le boîtier, le bracelet, la couronne et le cadran sont entièrement noirs. Seuls les aiguilles, les index et les marqueurs sont blancs.

Guide d'achat des Montres d'Aviateur d'IWC

Vous êtes à la recherche d'une authentique Montre d'Aviateur ? Depuis les années 1930, IWC produit des montres pour l'aviation, les domaines civil et militaire. Rares sont les autres fabricants suisses à être aussi intimement liés à l'aviation qu'IWC. La marque Breitling est sa principale concurrente dans ce secteur.
Si vous souhaitez suivre la tendance des grandes montres, la Grande Montre d'Aviateur de 46 mm de diamètre semble être le meilleur choix. La version acier neuve vous coûtera près de 10 000 euros. Votre préférence va à un boîtier en or rose ? La Grande Montre d'Aviateur issue de la série Spitfire vous comblera pour environ 21 000 euros.
Certaines Montres d'Aviateur proposent des complications encore plus élaborées. La Montre d'Aviateur Timezoner Chronographe est par exemple munie de la fonction Worldtimer. La Grande Montre d'Aviateur Calendrier Perpétuel de la série Antoine de Saint-Exupéry affiche la date, le jour de la semaine, le mois, l'année et les phases de lune de façon perpétuelle.
En arborant un guichet de la date pour seule complication, la Mark XVIII est beaucoup plus simple. Elle s'inspire de sa légendaire grande sœur, la Mark 11 de la RAF. Neuve, la Mark XVIII s'achète à près de 3500 euros. La Mark 11 des années 1950 vous coûtera près du double. Elle mesurait à l'origine 36 mm de diamètre. Les Montres d'Aviateur de ce calibre se font de plus en plus rares. IWC affiche néanmoins la Montre d'Aviateur Automatic 36 à son catalogue, comptez entre 3000 et 4000 euros pour ce modèle.

IWC : une success story malgré des débuts difficiles

Bien avant de proposer sa première Montre d'Aviateur en 1936, IWC était déjà bien établie dans le secteur horloger. Florentine Ariosto Jones (1841-1916), originaire de Boston, fonde l'International Watch Company à Schaffhouse en 1868. Jones voulait produire ses montres en Suisse à moindre coût et les exporter ensuite vers les États-Unis pour les vendre à profit. Les taxes douanières trop élevées auront raison de son projet. Après plusieurs changements de propriétaires et deux faillites, IWC passe dans les mains de la famille Rauschenbach / Homberger entre 1880 et 1978. L'entreprise se heurte ensuite à la crise du quartz et change à nouveau de propriétaire. Depuis 2000, le fabricant fait partie du groupe Richemont auquel appartiennent également les marques A. Lange & Söhne, Cartier et Panerai.