Se connecterSe connecter
409 montres pour "

IWC Big Pilot

"
Marque
Modèle
Prix
Diamètre
Année
Lieu
Plus
Votre sélection

Votre sélection

Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Données générales
Type de montre
Référence
Plus ...
Neuve/Occasion
Disponibilité
Sexe
État
Plus ...
Contenu livré
Caractéristiques & fonctions
Mouvement
Boîtier
Plus ...
Cadran
Plus ...
Verre
Complications
Plus ...
Hauteur
Plus ...
Matériel lunette
Plus ...
Chiffres du cadran
Étanche
Plus ...
Autres
Plus ...
Bracelet
Matière du bracelet
Plus ...
Largeur entrecorne
Couleur du bracelet
Plus ...
Matériel de verrouillage
Plus ...
Annuler

Trier par

IWC BIG PILOT 7 DAYS 500912 IWC BIG PILOT 7 DAYS 500912
9.370 

La Grande Montre d'Aviateur par IWC : la folie des grandeurs

La Grande Montre d'Aviateur conçue par la manufacture suisse IWC tient toutes ses promesses. Dévelopée pour les pilotes, elle affiche un diamètre imposant. La production de ce garde-temps classique, véritable icône d'IWC, débute dans les années 1940.

Principales caractéristiques de la Grande Montre d'Aviateur

  • Montre de pilote par excellence
  • Boîtiers compris entre 46 et 55 mm de diamètre
  • Lisibilité optimale grâce au grand cadran et aux nombreux contrastes
  • Résistance aux champs magnétiques
  • Édition spéciale pour les collectionneurs

Design inspiré des cockpits

L'International Watch Company, connue sous l'abréviation IWC, produit depuis 1936 des montres spécialement conçues pour répondre aux exigences de l'aviation. Pendant la Seconde Guerre mondiale, en 1940, l'entreprise introduit la Grande Montre d'Aviateur 52 T.S.C. avec un boîtier de 55 mm de diamètre et un poids de 183 grammes. Elle porte la référence 431 et demeure la montre la plus volumineuse qui ait quitté les entrepôts de Schaffhouse. La taille de son boîtier dépassait largement celui des autres montres-bracelets de son époque. Ceci est lié à la présence d'un calibre de manufacture, conçu à la base pour les montres de gousset. Sa précision était d'ordre chronométrique. Sa seconde au centre pouvait s'arrêter afin que les pilotes et les navigants puissent synchroniser leurs montres à la seconde près avec un signal de référence.
L'imposante IWC remplissait tous les critères techniques des montres d'aviateur de l'époque. Le cadran arborait la même allure que les compteurs ronds des cockpits des avions à hélices de l'époque, comme le Junkers Ju 52. Le point fort de cette montre ? Sa lisibilité optimale, même dans l'obscurité. Le garde-temps arborant des dimensions hors normes, l'heure se lisait en un clin d'œil. Le design transcrivait déjà la fonctionnalité de la montre : un cadran noir, des index en bâtonnets, des chiffres arabes et des aiguilles blanches en forme d'épée. Un triangle remplaçait le marqueur du 12. La pâte luminescente permettait à la Grande Montre d'Aviateur de continuer à remplir toutes ses fonctions dans l'obscurité. La Luftwaffe allemande achetait cette IWC pour ses troupes d'occupation. Comme peu d'autres marques, IWC incarnait la neutralité suisse et avait le sens des affaires. Autre montre de légende, la Mark 11 de 1948 a été arborée par les soldats britanniques de la Royal Air Force pendant 30 ans.

Grande Montre d'Aviateur

IWC a permis à cette Grande Montre d'Aviateur de 1940 de revenir plusieurs fois sur le devant de la scène. D'abord en 2002, avec la présentation de la Grande Montre d'Aviateur, qui figure toujours au programme de la marque. La dimension originale et plutôt généreuse du boîtier (55 mm) a été réduite. La montre mesure néanmoins 46 mm de diamètre et 16 mm d'épaisseur. Le fabricant a également orné son cadran, vide à l'origine, d'un indicateur de réserve de marche à 3 heures. La montre dispose d'ailleurs d'une autonomie de 7 jours, valeur impressionnante puisque la plupart des montres-bracelets à remontage mécanique ne dépassent pas les deux jours de réserve de marche. Le calibre automatique fonctionne à l'aide du fameux système de remontage Pellaton. Il porte le nom de son inventeur, Albert Pellaton, directeur d'IWC pendant de nombreuses années. Ce mécanisme à cliquet, breveté, permet un remontage bidirectionnel et permet, en lien avec le long ressort de remontage, d'atteindre cette réserve de marche d'une semaine.
La Grande Montre d'Aviateur affiche un guichet de la date à 6 heures que l'on ne trouvait pas sur le modèle de 1940. La couronne vissée en forme d'oignon est bien mise en valeur. La montre résiste à une pression de 6 bar, elle est donc étanche à 60 m.
Les origines historiques de ce garde-temps sont bien mises en avant : cadran noir, aiguilles blanches en forme d'épée, index bien voyants en forme de bâtonnets, chiffres arabes, triangle à 12 heures. La Grande Montre d'Aviateur affiche fièrement son look rétro.
Le calibre de manufacture 51111 est isolé dans une cage interne en fer doux qui le protège de l'influence des champs magnétiques sur la marche de la montre. Cet isolement semblait nécessaire puisque les pilotes étaient régulièrement en contact avec des champs magnétiques lorsqu'ils faisaient le plein de kérosène. Le fond acier de la montre rend également hommage à l'aviation : les montres référencées IW500912 sont gravées à l'effigie du célèbre avion de transport allemand, le Junkers Ju 52.

Grande Montre d'Aviateur Heritage

Le catalogue d'IWC comporte depuis 2016 deux nouvelles versions de la Grande Montre d'Aviateur s'inscrivant dans la tradition du modèle de 1940. Il s'agit des Grandes Montres d'Aviateur Heritage en 48 et 55 mm de diamètre. Les deux montres sont munies d'un boîtier en titane et ne pèsent donc que 120 grammes pour la plus petite version et 150 grammes pour la plus grande. Si l'on fait abstraction de leur différence de taille, les deux montres se ressemblent énormément. Les aiguilles et les index blanc cassé ressortent bien sur le cadran noir. Le bracelet en cuir de veau brun renforce l'allure vintage des montres, encore plus que pour la version 46 mm de la Grande Montre d'Aviateur. Autre différence majeure, le remontage : si la Grande Montre d'Aviateur de 2002 se remonte au gré des mouvements du poignet, les deux versions Heritage nécessitent un tour de couronne pour rester en marche.
La Grande Montre d'Aviateur Heritage 48 est équipée du calibre de manufacture de type 59215 dotée d'une réserve de marche de 8 jours. L'indicateur de réserve de marche se trouve au dos de la montre, il se présente sous la forme d'une entaille arrondie dans le fond en titane. Le cadran affiche non seulement la seconde au centre mais également une aiguille des minutes et la petite seconde à 6 heures, qui intègre un guichet de la date. La base et le contour des aiguilles en forme d'épée sont en acier bleui.
Comme son nom l'indique et à l'image de sa légendaire grande sœur, la Grande Montre d'Aviateur Heritage 55 mesure 55 mm de diamètre. Elle bat au rythme du calibre de manufacture 98300, sans date ni indicateur de réserve de marche, une fois de plus comme le modèle d'origine. À l'inverse de la montre des années 1940, la seconde n'est pas centrale mais effectue sa course sur un compteur situé à 6 heures.

Guide d'achat de la Grande Montre d'Aviateur d'IWC

Vous êtes à la recherche d'une montre qui impressionne par sa grandeur et fascine par sa fonctionnalité, tout en arborant un look rétro ? La Grande Montre d'Aviateur est la montre qu'il vous faut.
S'il existait un classement des montres les plus lisibles, la Grande Montre d'Aviateur y aurait une place de choix. Ceci grâce à son diamètre d'au moins 46 mm, à son cadran net tout en contraste de noir et de blanc. Cette montre mettra en valeur toutes vos tenues, de la chemise décontractée au costume-cravate. Elle ne s'oublie pas sous la manchette de votre chemise puisque, à la base, les pilotes d'avion la portaient par-dessus leur combinaison. Très élégante, la Grande Montre d'Aviateur est le compromis idéal aux autres montres de soirée beaucoup plus classiques.
Si toutes ces caractéristiques distinguent la Grande Montre d'Aviateur de base, elles concernent aussi la série Heritage, qui existe en 48 et 55 mm de diamètre. IWC la propose en édition limitée à 1000 exemplaires pour la version en 48 mm (référence 5103) et à seulement 100 exemplaires pour la version en 55 mm (référence 5104). Le plus petit modèle vous coûtera près de 13 000 euros. À sa sortie, la version de 55 mm coûtait environ 15 000 euros, mais en raison de sa faible production, il faut s'attendre bien souvent à la payer beaucoup plus cher. C'est une véritable pièce de collection. Les versions avec boîtier en or rose 18 carats ou en platine évoluent également dans cet ordre de prix. Pour certains de ses modèles, IWC renonce néanmoins au minimalisme et équipe sa Grande Montre d'Aviateur de calibres munis de complications aussi élaborées qu'un calendrier perpétuel. Pour ce type de version, il faudra compter entre 20 000 et 30 000 euros.
La Grande Montre d'Aviateur en acier, dont le nombre de pièces n'est pas limité, est moins onéreuse. Neuve, elle vous coûtera près de 10 000 euros.

Des calibres au nom du fondateur d'IWC

Le calibre de montre de gousset qui équipait la première Grande Montre d'Aviateur d'IWC porte l'appellation calibre Jones. Il s'agit du nom du fondateur de l'International Watch Company, Florentine Ariosto Jones (1841-1916). L'homme originaire de Boston ouvre son entreprise en 1868 en Suisse mais se trouve vite confronté à des difficultés financières : les hautes taxes douanières l'empêchent d'exporter ses montres depuis Schaffhouse vers les États-Unis. IWC change ensuite de nombreuses fois de propriétaire et appartient désormais au groupe Richemont, spécialisé dans les produits de luxe, et dont font également partie Panerai ou encore Cartier.

Cela pourrait aussi vous intéresser :